Pays : Canada (Québec) Label : Constellation Records Genres et styles : expérimental / néoclassique Année : 2022

Esmerine – Everything Was Forever Until It Was No More

· par Varun Swarup

On pourrait presque dire que le grunge est à Seattle ce que le post-rock est à Montréal. Depuis les années 90, Montréal a produit une myriade de groupes comme Godspeed You ! Black Emperor, Thee Silver Mt. Zion Memorial Orchestra, Set Fire to Flames et Fly Pan Am. Ces formations ont joué un rôle décisif dans la cristallisation de l’esthétique post-rock. Esmerine en est une autre, dont les principaux membres sont Rebecca Foon, de Thee Silver, et Bruce Cawdron de la diaspora Godspeed. 

Avec une discographie qui s’étale sur deux décennies, Esmerine s’est démarqué de ses contemporains par un style de post-rock qui s’appuie fortement sur des éléments néo-classiques ou de rock de chambre, ainsi que sur la musique folklorique du monde entier. Son plus récent album, Everything Was Forever Until It Was No More, est magnifiquement conçu, convaincant et témoigne de la pertinence du post-rock à l’ère post-pandémique.

Le titre à lui seul est très évocateur; il imprègne toute l’écoute du sentiment de nostalgie et de deuil qui parcourt tout l’album. Cet album a vu le jour dans des circonstances singulières et se distingue, dans le corpus d’Esmerine. Le groupe l’a enregistré pendant la pandémie sans pouvoir organiser de grandes répétitions collectives. Cela s’est traduit par des configurations plus dépouillées qui confèrent à l’album une certaine étanchéité et une retenue qui jouent en sa faveur. Cela étant dit, l’album reste très atmosphérique, avec des superpositions instrumentales denses et savamment orchestrées. Everything Was Forever Until It Was No More présente une large palette instrumentale qui transcende l’ordinaire, avec marimbas, mellophones, sousaphones et boîtes à musique, entre autres.

Everything Was Forever est un album accessible et rafraîchissant, dans un genre souvent intimidant. À l’exception de quelques longs morceaux, l’album est principalement composé de paysages sonores autonomes. Il est toutefois préférable de l’écouter dans son ensemble pour apprécier les flux et reflux naturels d’un thème à l’autre. L’album doit être abordé comme une sorte de bande-son; comme les membres du groupe l’ont écrit, il aurait pu constituer « une partition de rechange au film Melancholia de Lars von Trier ou au roman The Road de Cormac McCarthy ». L’ambiance est totalement contemplative et parfois profondément touchante, avec un sentiment gratifiant de catharsis à la fin.

Tout le contenu 360

Le niveau supérieur de l’Orchestre de Philadelphie

Le niveau supérieur de l’Orchestre de Philadelphie

L’OSL et Naomi Woo : un parcours énergique au Nouveau Monde

L’OSL et Naomi Woo : un parcours énergique au Nouveau Monde

Karina Gauvin – Marie Hubert : Fille du Roy

Karina Gauvin – Marie Hubert : Fille du Roy

Constantinople | Kiya Tabassian nous parle de Dimitrie Cantemir

Constantinople | Kiya Tabassian nous parle de Dimitrie Cantemir

SMCQ | Comment vivre différentes temporalités? Sandeep Bhagwati propose une vaste métaphore

SMCQ | Comment vivre différentes temporalités? Sandeep Bhagwati propose une vaste métaphore

Oumou Sangaré | La superdiva du Wassoulou chante Timbuktu à MTL

Oumou Sangaré | La superdiva du Wassoulou chante Timbuktu à MTL

Totalement Sublime| Totalement Immersif | L’univers ambient d’Albédo et Parhélie à la SAT

Totalement Sublime| Totalement Immersif | L’univers ambient d’Albédo et Parhélie à la SAT

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

Université de Montréal | L’au revoir grandiose de Jean-François Rivest

Université de Montréal | L’au revoir grandiose de Jean-François Rivest

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

L’Iran féministe de Bahar Harandi

L’Iran féministe de Bahar Harandi

Sunglaciers – Regular Nature

Sunglaciers – Regular Nature

Canicule – BOYZ

Canicule – BOYZ

David Jacques – 16 histoires de guitares III

David Jacques – 16 histoires de guitares III

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Tolemn – Jango

Tolemn – Jango

Inscrivez-vous à l'infolettre