Pays : Royaume-Uni Label : Dirty Hit Genres et styles : indie pop / indie rock / pop Année : 2022

The 1975 – Being Funny In A Foreign Language

· par Lyle Hendriks

Revoici les chouchous de l’alt-pop ésotérique britiche The 1975, armés de leur cinquième offrande studio, Being Funny in a Foreign Language. Ils y causent d’amour, de jeunesse et d’espoir – endommagé, mais toujours viable – pour l’avenir. Malgré une approche plus conventionnelle quant à sa conception, Being Funny in a Foreign Language s’avère l’album le plus surprenant du groupe de Manchester.

Notes on a Conditional Form (2020), leur album précédent, était une odyssée tentaculaire de 22 chansons, allant des partitions orchestrales aux jams country. Being Funny, en revanche, présente de manière beaucoup plus sobre et dépouillée leur esthétique pop sucrée. En deux fois moins de temps et au moyen d’un son plus cohérent. Certaines chansons ressemblent à un retour en force – comme Happiness, d’inspiration disco, ou Oh Caroline, une sorte d’hymne à la mode –, mais on peut dire que The 1975 se réinvente tout se consolidant son style.

Par exemple, prenez le morceau d’introduction The 1975. Chacun des albums du groupe comporte une version de cette chanson, qui annonce le paysage sonore et le ton émotionnel de ce qui suit. Même si cette pièce récurrente a connu des variations, comme l’inclusion de Greta Thunberg en 2020, aucune version ne s’est autant éloignée des « normes » que celle-ci. C’est bien plus qu’une introduction, cette fois-ci; ça ressemble plutôt à une invitation désespérément émouvante à l’aventure, dans l’honnêteté et la vulnérabilité.

Cette honnêteté constitue un changement de paradigme pour Matty Healy, leader de la troupe, habituellement ironique et subversif. Lorsqu’on observe la progression des 1975 au fil des ans, on constate leur évolution vers ce son mature et terre-à-terre.

Peu de groupes pop contemporains réussissent à tenir le coup comme The 1975. Being Funny in a Foreign Language nous montre à quel point ils sont demeurés si pertinents, pendant une décennie. Bien qu’il renvoie ses auditeurs à un sentiment de jeunesse éternelle, le groupe continue de s’adapter, de se transformer et d’évoluer aux côtés de son public. Pas tant dans les trouvailles sonores et l’adhésion aux tendances que dans le plaisir d’exister comme groupe.

Tout le contenu 360

Hommage à l’ami JP aux Francos… Écoute ça !

Hommage à l’ami JP aux Francos… Écoute ça !

Daniel Boucher, sérénité flamboyante

Daniel Boucher, sérénité flamboyante

Aliocha Schneider aux Francos | Paysage de la Grèce, chaleur de Montréal

Aliocha Schneider aux Francos | Paysage de la Grèce, chaleur de Montréal

Hermanos Gutiérrez – Sonido Cosmico

Hermanos Gutiérrez – Sonido Cosmico

Aquaserge – La fin de l’économie

Aquaserge – La fin de l’économie

DoNormaal – Palmspringa

DoNormaal – Palmspringa

Suoni, un 17 juin | Réverbérations, voix et réflexions multiples

Suoni, un 17 juin | Réverbérations, voix et réflexions multiples

Lili St-Cyr et les folles nuits de Montréal

Lili St-Cyr et les folles nuits de Montréal

Des filles qui rockent

Des filles qui rockent

Yamê aux Francos de Montréal: un pari réussi !

Yamê aux Francos de Montréal: un pari réussi !

Aunty Rayzor – Viral Wreckage

Aunty Rayzor – Viral Wreckage

DES hymnes à l’amour du côté de Bohème

DES hymnes à l’amour du côté de Bohème

Festival Classica |Un heureux Meslanges pour une fin d’édition en contraste

Festival Classica |Un heureux Meslanges pour une fin d’édition en contraste

Élégie aux Francos- ouvertures romantiques et tentations punk

Élégie aux Francos- ouvertures romantiques et tentations punk

Convulsing – Perdurance

Convulsing – Perdurance

Darkthrone – It Beckons Us All…….

Darkthrone – It Beckons Us All…….

Ulcerate – Cutting the Throat of God

Ulcerate – Cutting the Throat of God

Botanist – Paleobotany

Botanist – Paleobotany

Les Violons du Roy, Cameron Crozman, Nicolas Ellis | Haydn Cello Concertos – Hétu Rondo

Les Violons du Roy, Cameron Crozman, Nicolas Ellis | Haydn Cello Concertos – Hétu Rondo

Un 16 juin aux Francos | Pomme, Marco Ema et KNLO

Un 16 juin aux Francos | Pomme, Marco Ema et KNLO

Jordan Hamilton – Project Freedom

Jordan Hamilton – Project Freedom

Nino Carlos &  Friends – Placenta

Nino Carlos & Friends – Placenta

Arooj Aftab – Night Reign

Arooj Aftab – Night Reign

Festival Classica | Des Lettres de Chopin à voir et à entendre

Festival Classica | Des Lettres de Chopin à voir et à entendre

Inscrivez-vous à l'infolettre