Pays : États-Unis Label : Alternative Tentacles Genres et styles : hardcore / punk Année : 2020

Tea Party Revenge Porn

· par Patrice Caron

L’indomptable Jello Biafra voulait absolument que cet album voit le jour avant les élections présidentielles américaines du 3 novembre 2020, pandémie ou non. Dans cette espèce fourre-tout qui constitue l’univers sonore de l’ex-Dead Kennedys, on entend bien sûr des relents de la formation punk, mais aussi de ses collaborations avec Al Jourgensen de Ministry ou les Melvins. C’est frénétique, avec juste assez de diversions pour rendre le tout plus digeste; les amateurs de punk-rock seront repus et contents. Mais le point focal demeure les propos de Biafra, lucides, caustiques et cyniques. Sa plume est toujours aussi acérée et sa voix, reconnaissable entre mille, animée comme aux beaux jours. On y parle de Trump, bien sûr, de Poutine également, mais aussi de la place occupée par les réseaux sociaux, de l’évolution de la société américaine et de la mentalité de « winner » à la base de la mythologie des États-Unis. On retourne donc en terrain connu, mais l’album présente juste assez de fraîcheur pour que l’effort soit pertinent et d’actualité, sans trop s’éloigner de ce qui est devenu le son de Jello Biafra, toujours aussi solide et efficace. Comme quoi la retraite du sexagénaire n’est pas pour demain.

Tout le contenu 360

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Will Régnier – Traces

Will Régnier – Traces

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Monica Freire – Ilhada

Monica Freire – Ilhada

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Inscrivez-vous à l'infolettre