×
Pays : États-Unis Label : Future Shock Genres et styles : post-punk / rock psychédélique / shoegaze Année : 2020
Gateway Drugs

PSA

· par Patrick Baillargeon

Cette formation de Los Angeles revient avec un deuxième album après le Magick Spells de 2015. Le groupe, mené par la fratrie Niles (deux frères et une sœur), s’est enfermé au studio Pink Duck de Josh Homme en compagnie de Sune Rose Wagner des Raveonettes à la réalisation. Adepte des productions à la Richard Gottehrer et des harmonies aux voix mixtes, Wagner apporte au combo un son beaucoup plus large et cru, un peu dans l’esprit du wall of sound de Phil Spector. Les chansons de Gateway Drugs prennent ainsi une ampleur et une puissance qu’on ne retrouvait pas autant sur leur précédent effort. Parés de guitares cristallines nappées de fuzz, les voix et la batterie assez à l’avant-plan, le tout baigné d’une bonne couche de reverb, les morceaux s’enchaînent sans heurts, avec quelques moments d’accalmies plus ou moins réussis, les moments les plus faibles de l’album, dirons-nous. PSA culmine avec un clin d’œil à Gil Scott-Heron et une reprise bien déjantée de Psychotic Reaction des Count Five, point final à un disque qui saura trouver son chemin auprès des amateurs de Jesus and Mary Chain, My Bloody Valentine ou Ride.

Inscrivez-vous à l'infolettre