Pays : Allemagne Label : BR Klassik Genres et styles : classique moderne Année : 2023

Orchestre de la Radio de Munich/Ernst Theis – The Wild Sound of the 1920s – 1929 – Music of Künneke and Eisler

· par Frédéric Cardin

Cet album nous plonge dans l’atmosphère à la fois optimiste et grinçante de l’Allemagne des années 1920, la décennie qui a précédé la Grande Dépression et la descente aux enfers qui a accompagné l’arrivée au pouvoir des Nazis. 

L’optimisme est représenté par la Tänzerische Suite (Suite de danses) aussi nommée Concerto grosso, op. 26 für Jazzband und großes Orchester (Concerto grosso pour ensemble de jazz et grand orchestre) d’Eduard Künneke, compositeur d’opérettes, de musiques de films (dont La Femme du Pharaon d’Ernst Lubitsch en 1922) et de ‘’musique légère’’, bien connu à l’époque. La radio était apparue en 1923 en Allemagne, et assez rapidement, l’habitude fut prise de commander des œuvres pour être créées spécifiquement par l’orchestre de diffusion. L’une d’elles sera cette Suite de danses où le Foxtrot, le Blues et la Valse Boston sont illuminés par une orchestration florissante et une atmosphère de bonne humeur très séduisante. Cette Suite est une évidente inspiration pour l’exercice semblable que réalisera Dmitri Chostakovitch un peu plus tard. Une très agréable découverte, jouée avec beaucoup d’effets coloristiques réussis par l’orchestre d’Erns Theis.

Une autre de ces commandes radiophoniques est la cantate Tempo des Zeit (Tempo du temps présent), pour solistes, narrateur, chœur, cuivres et percussions, de Hans Eisler. La cantate porte également le titre de Cantate des petites gens, un détail ironique quand on sait qu’elle fut créée trois mois avant le Crash boursier de 1929, celui qui allait jeter des millions de gens ‘’ordinaires’’ dans les affres de la misère peu de temps après. Cette cantate est d’un tout autre acabit que la presque solaire Suite de danses de Künneke. Eisler se fait sceptique quant aux promesses de la modernité. Son narrateur dit : ‘’Oui, ceux qui ont de l’argent voyagent à travers le monde avec style! Et ceux qui n’en ont pas se contentent de marcher….’’

Eisler avaient bien vu les limites des promesses du capitalisme débridé de l’époque. Limites violemment confirmées trois mois plus tard. L’univers sonore est du même ordre : harmonies chromatiques et dissonantes, rythmes influencés par le jazz mais triturés et rendus moins linéaires, puis un texte d’engagement social et de dénonciation des inégalités. 

Les interprétations menées par Theis et rendues par tous les artistes sont précises et finement dessinées.

Les deux opus de ce programme forment un couple musical contrasté, voire dichotomique, mais sont en cela le parfait exemple de l’air du temps, celui des années 1920 en Allemagne.

Tout le contenu 360

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Will Régnier – Traces

Will Régnier – Traces

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Monica Freire – Ilhada

Monica Freire – Ilhada

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

The First Eloi – Low Glow

The First Eloi – Low Glow

Inscrivez-vous à l'infolettre