Pays : Allemagne / Chine Label : Happy Robots Genres et styles : krautrock Année : 2021

Mood Taeg – Anaphora

· par Rupert Bottenberg

Mood Taeg ne se gêne pas pour puiser allègrement dans l’âge d’or krautrock : un peu de Can pour le rythme, beaucoup de Cluster et d’Harmonia pour la splendeur goûteuse et optimiste. Son matériau de base consiste en rythmes qui stimulent doucement l’auditeur, ainsi qu’en motifs complexes et ondoyants de guitares et de synthés. Mood Taeg fait allusion à ces motifs dans le titre de son deuxième album : une anaphore est une répétition des mêmes mots dans différentes phrases, qui produit un effet prononcé et immédiat sur la psyché (songez au discours « Je fais un rêve » de Martin Luther King); le familier favorise l’ouverture à l’inconnu, donc. Mood Taeg applique aussi l’anaphore à ses techniques de composition et à la pop allemande « songée » du milieu des années 1970, en poussant celles-ci un peu plus loin vers l’inconnu. Sur Exophora, son premier album, Mood Taeg n’utilisait la voix humaine que très discrètement, à des fins texturales. Sur Anaphora, par contraste, la formation précise sa vision du monde au moyen de longs extraits d’archives où s’expriment des artistes et des activistes. Rien de trop ostentatoire, Mood Taeg fait passer la complexité subtile avant le volume. Cela fait d’Anaphora un album qui vous vivifiera délicatement.

Tout le contenu 360

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Will Régnier – Traces

Will Régnier – Traces

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Monica Freire – Ilhada

Monica Freire – Ilhada

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Inscrivez-vous à l'infolettre