Pays : États-Unis Label : Auto Reverse Genres et styles : hip-hop Année : 2020

Anime, Trauma and Divorce

· par Yohann Goyat

Rares sont les albums de rap aussi introspectifs. Sur Anime, Trauma and Divorce, Open Mike Eagle de Los Angeles se met à nu et se livre à une sorte de puissante thérapie personnelle, riche en émotions. Là où certain(e)s artistes du genre cachent leur vulnérabilité, lui nous parle à cœur ouvert du traumatisme de son divorce et de tout ce qui en a découlé. L’ambiance et les mélodies de l’album reflètent à merveille cette atmosphère. Nul besoin de traduire les paroles (ou si peu) pour comprendre que Open Mike Eagle en a gros sur le cœur.

Au travers de ces douze chansons, bouclées en 34 minutes exactement, l’artiste passe en détail les troubles auxquels il a fait face à la suite de son divorce. Les problèmes financiers, l’anxiété, le doute de soi et les soins personnels sont autant de sujets abordés. Une introspection touchante et sincère, à l’image de son portrait sur la pochette. Les instruments se font doux et discrets, ce qui donne un impact supplémentaire à ses paroles. Malgré le poids de sa souffrance, Mike ne délaisse pas pour autant son humour, comme sur WTF Is Self Care, où il déclare : « trying to find that shit like a tourist, see if they take my insurance, WTF is self-care… it’s eating health food, and making juice out of kelp cubes… » Jamais une introspection n’aura été aussi plaisante à écouter que celle racontée par Open Mike Eagle lui-même. Le freestyle hilarant avec Lil A$e (son fils) en clôture est un coup de génie et montre à quel point il reprend sa vie en main.

Tout le contenu 360

Planante et (trop) discrète musique de Missy Mazzoli

Planante et (trop) discrète musique de Missy Mazzoli

Burna Boy remplit presque deux Centres Bell : le Nigeria à nos portes !

Burna Boy remplit presque deux Centres Bell : le Nigeria à nos portes !

« In the Half-Light » – Barbara Hannigan avec l’Orchestre symphonique de Montréal

« In the Half-Light » – Barbara Hannigan avec l’Orchestre symphonique de Montréal

Nuits d’Afrique: un 8 mars avec Sona Jobarteh

Nuits d’Afrique: un 8 mars avec Sona Jobarteh

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Will Régnier – Traces

Will Régnier – Traces

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Monica Freire – Ilhada

Monica Freire – Ilhada

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Inscrivez-vous à l'infolettre