Pays : Royaume-Uni Label : Partisan Genres et styles : noise-rock / post-punk Année : 2020

Ultra Mono

· par Louise Jaunet

Après le succès de l’album Joy As an Act of Resistance, IDLES n’hésite plus à taper du poing sur la table au nom de tous les opprimés du système – rien de moins – avec Ultra Mono, troisième parution du groupe sur le très populaire label Partisan Records (Pottery, Fontaines D.C.). Sur ses chansons écrites dans le contexte d’un Brexit qui n’en finit plus, le chanteur Joe Talbot scande avec toujours autant d’ardeur, de sa voix d’écorché vif, les conflits politiques qui déchirent les classes sociales de son pays. Anti-homophobe, anti-sexiste, anti-raciste, anti-libéral et j’en passe, IDLES est tout simplement devenu le groupe punk anti-haine le plus musclé de la scène post-punk anglaise actuelle, même si cet engagement pour la classe ouvrière est sujet à débat dans la récente publication du chanteur Lias Saoudi des Fat White Family. Si la musique ne peut pas résoudre les problèmes sociaux, celle d’IDLES nous pousse à les exprimer sans compromis. On lève le poing pour le mouvement Black Lives Matter sur Grounds, on se tape la tête contre les murs sur Anxiety, on s’époumone contre l’austérité sur Carcinogenic ou encore on renverse la table des politiques sur Reigns. On prend même un malin plaisir à imaginer la pionnière du mouvement Riot Grrl Kathleen Hanna des Bikini Kill prendre Trump « by the pussy », comme on l’énonce sur Mr Motivator. Comment faire face à cette oppression ? Kill Them With Kindness, nous dit Joe Talbot, comme si cet excès de rage pouvait se transformer miraculeusement en amour inconditionnel. C’est en tout cas le message que défend Ultra Mono. Ancien toxico, le chanteur assume ouvertement son parcours d’âme en peine, ses conflits personnels intérieurs, sa vision holistique et sa renaissance à travers l’acceptation de soi et l’empathie. On sent aussi que le groupe n’a plus envie de rire. L’humour acerbe qui faisait grincer des dents sur les premiers albums se transforme en attaque en règle contre les oppresseurs, comme le suggère le titre War. On notera également les apparitions malheureusement presque imperceptibles de Jehnny Beth, amie de longue date du groupe, sur Ne Touche Pas Moi, et de David Yow des Jesus Lizard sur plusieurs morceaux. Ce dernier album d’IDLES cogne, tabasse et finit par mettre K.-O. tous les despotes en travers de son passage.

Tout le contenu 360

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

The First Eloi – Low Glow

The First Eloi – Low Glow

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Joel Ross – nublues

Joel Ross – nublues

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Apolline Jesupret – Lueurs

Apolline Jesupret – Lueurs

Influences d’Obiora

Influences d’Obiora

Inscrivez-vous à l'infolettre