×
Double Header

Slim Wall

· par Alain Brunet

Parmi les plus éminents beatmakers et réalisateurs studio d’Amérique francophone, le Québécois Jean Massicotte (Lhassa, Arthur H, Jean Leloup, Patrick Watson, Alejandra Ribera, etc.) et l’Acadien Arthur Comeau (ex-Radio Radio, Nom de Plume, etc.) parviennent ensemble à allonger une liste d’écoute hors du commun et y illustrer leur version 2020 de la sono mondiale. En toute cohérence, le tandem recrute ici les artistes de grande qualité que sont Dominique Fils-Aimé, AfrotroniX, Djely Tapa, Samito, Maya Kuroki, EIHDZ, Quenton Hatfield. L’intégration des beats, instruments, sons de synthèse et personnalités artistiques est digne des meilleurs concepts polymorphes, pour la pertinence et la fluidité des métissages, pour le groove, pour les arrangements, pour le son, pour l’expressivité. Ainsi, les inflexions maliennes de Djely Tapa se marient à un reggaeton électronique d’enfer et plus encore. AfrotroniX peut compter sur des maîtres réalisateurs pour affiner le galbe électronique de son blues saharien. Maya Kuroki se permet une autre expérience hors de Teke:Teke, cette fois sur fond de krautrock synthétique. Dominique Fils-Aimé prête sa voix à un space électro disco, assorti des répliques engageantes d’Arthur Comeau. Samito y propose une cumbia aromatisée de dub, interprétée en portugais mozambicain. EIHDZ et Quenton Hatfield sont impliqués dans un passage plus pop, un peu plus convenu mais bien senti. On en passe… Tout ça se mélange allègrement sous une vraie signature en tandem, tout ça illustre le cosmopolitisme montréalais (et plus) à son meilleur : souches françaises et anglaises, acadiennes, maliennes, tchadiennes, japonaises, mozambicaines, haïtiennes… Slim Wall, effectivement. Comme il devient facile de les défoncer lorsqu’on a ce talent et cette ouverture !

Un commentaire sur “Slim Wall

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à l'infolettre