×
Pays : États-Unis / Islande Label : Krunk Genres et styles : avant-pop / expérimental / post-rock / synth-pop Année : 2020
Jónsi

Shiver

· par Alain Brunet

Jón Þór Jónsi Birgisson, 45 ans, lance un deuxième album solo exactement une décennie après Go. De l’Islande, il a migré vers la Californie où il habite désormais; il enregistre néanmoins à Berlin, Reykjavik, Londres et Helsinki. De la facture Sigur Rós dont il est chanteur principal et guitariste, il emprunte cette fois l’avenue de l’ethereal rock, mais surtout celle d’une synth-pop consensuelle aux contours parfois audacieux, denses, corrodants. Ces onze chansons ont certes des relents prog et post-rock, la production ici suggérée se veut plutôt un assortiment de musiques pop malgré leurs caractéristiques innovantes. Jónsi y recycle les hymnes de contre-ténor ou ténor qu’on lui connaît. Deux apparitions remarquées en étoffent l’offrande : l’égérie des Cocteau Twins, Elizabeth Fraser, y chante sur Cannibal, pendant que Robyn, incontournable diva de la dance-pop scandinave, s’exprime avec ferveur sur Salt Licorice. On repère aussi des airs inspirés du folklore nordique, des voix se superposent bellement dans les hautes fréquences ancestrales. Shiver a été coréalisé par Alexander Guy Cook, instigateur du collectif avant-pop électronique PC Music, qui est au Royaume-Uni ce qu’Animal Collective fut aux USA il y a un moment déjà. Cela étant, on ne peut conclure à un vrai coup de barre de la part de l’artiste islandais. Celui-ci est certes à l’affût de nouvelles sonorités mais… il est parfois redondant sur le fond.

Inscrivez-vous à l'infolettre