Pays : France Label : Royal Bourbon Genres et styles : ambient / électronique / néoclassique / synthwave Année : 2020

Roden Crater

· par Luc Marchessault

Arman Méliès, maître-chansonneur et docteur ès ambiances cybercafardeuses, nous avait proposé en 2018 Échappées Belles Vol. 1, recueil de reprises réussies des auteures-compositrices-interprètes Juliette Armanet, Fishbach, Blondino et Maissiat. Le revoici avec Roden Crater, album instrumental – outre quelques paroles sur Dans la mêlée –, premier volet d’une trilogie inspirée par la mythologie américaine qui comprendra aussi Basquiat’s Black Kingdom, un autre opus instrumental devant être lancé cet été, puis Laurel Canyon, un album de chansons prévu pour janvier 2021.

Méliès a composé ces neuf plages durant les deux dernières années, en s’inspirant de l’œuvre de James Turrell, artiste américain – également diplômé en mathématiques et en psychologie – qui explore la lumière et vit à Flagstaff en Arizona. Dans les années 1970, la Dia Art Foundation a acheté, au nom de Turrell, le fonds de terre où se trouve le cratère volcanique Roden (d’où le titre de l’album), dans le désert de l’Arizona. Turrell l’a transformé en une gigantesque installation-observatoire d’art lumineux.

Méliès a de la suite dans les idées puisqu’il s’était caché derrière l’alias Gran Volcano – le titre d’une des pièces de l’album – pour faire une prestation instrumentale, en 2012, et qu’une des pièces phares de son album Vertigone (2015) s’intitule Le volcan, même. Toutes les pièces de Roden Crater ont été exécutées aux synthés analogiques ou programmées, puis enregistrées par Arman Méliès. Seb Fouble, moitié du duo électro Remote, a mixé le tout. 

Certains passages, dont la première moitié de Gran Volcano, rappellent les ambiances marmoréennes de l’album Casino (2008). De L’enfant qui marchait dans la couleur à The Sun In A Hole Part II en passant par Flagstaff, on a l’impression de suivre la trace d’un humanoïde qui erre dans un canyon; des tireurs embusqués braquent leurs pistolasers sur lui, mais on ne peut l’avertir du danger… Écouter ces sarabandes équivaut également à emprunter une haie d’honneur où, à l’infini, Terry Riley, John Carpenter, Brian Eno et Wendy Carlos font face à M83, Air, Burial et Com Truise.

Tout le contenu 360

Planante et (trop) discrète musique de Missy Mazzoli

Planante et (trop) discrète musique de Missy Mazzoli

Burna Boy remplit presque deux Centres Bell : le Nigeria à nos portes !

Burna Boy remplit presque deux Centres Bell : le Nigeria à nos portes !

« In the Half-Light » – Barbara Hannigan avec l’Orchestre symphonique de Montréal

« In the Half-Light » – Barbara Hannigan avec l’Orchestre symphonique de Montréal

Nuits d’Afrique: un 8 mars avec Sona Jobarteh

Nuits d’Afrique: un 8 mars avec Sona Jobarteh

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Will Régnier – Traces

Will Régnier – Traces

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Monica Freire – Ilhada

Monica Freire – Ilhada

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Inscrivez-vous à l'infolettre