×
Pays : États-Unis Label : Topshelf Genres et styles : folk / indie rock / pop / psychédélique Année : 2020
Gregory Uhlmann

Neighborhood Watch

· par Steve Naud

Encore méconnu du grand public, Gregory Uhlmann fait de plus en plus parler de lui grâce aux différents projets auxquels il participe, tels le groupe rock d’allégeance afrobeat Fell Runner ou le trio de musique improvisée Typical Sisters. Mike Hadreas – l’homme derrière le projet Perfume Genius – l’a recruté pour faire partie du groupe qui devait l’accompagner afin de porter à la scène le superbe album Set My Heart On Fire Immediately paru un peu plus tôt cette année. Malheureusement, la crise mondiale que nous connaissons a mis cette aventure en veilleuse pour le moment.

Neighborhood Watch est le deuxième album que Gregory Uhlmann fait paraître en solo. Odd Job, publié en 2017, fleurait bon le folk apaisé à la Nick Drake. On pouvait toutefois déjà y percevoir des influences qui se manifestent davantage à présent : le rock psychédélique, le jazz, la musique contemporaine minimaliste… De très beaux arrangements de cordes et de claviers vêtent ces nouvelles compositions qui, grâce au chant assuré de leur créateur, sont toujours empreintes de sérénité. D’un point de vue thématique, le chanteur nage d’ailleurs dans des eaux plus tranquilles qu’à l’époque du plus sombre Odd Job. Ses nouveaux textes témoignent d’une paix intérieure retrouvée.

Alors que l’auditeur planera dans les couleurs chatoyantes de cet univers soyeux, différents noms lui viendront à l’esprit : Thom Yorke, Julia Holter, Bill Callahan, Sufjan Stevens, Van Dyke Parks… Mais que toutes ces comparaisons flatteuses ne nous trompent pas : que ce soit dans les moments les plus rugueux du disque (Spice Girls, Benny) ou dans les plus veloutés (splendide Santa Fe, aérienne Neighborhood Watch), une personnalité fort singulière s’exprime. Celle d’un artiste qui promet.

Inscrivez-vous à l'infolettre