Pays : Canada (Québec) Label : Lisbon Lux Genres et styles : électronique / synthwave Année : 2020

Miami Beach Witches

· par Elsa Fortant

Qui suis-je ? Mon univers musical s’inscrit dans la retrowave (indice : « outrun »), je cumule des millions d’écoutes avec des titres comme Hotline Miami II, j’ai joué dans des festivals internationaux de grande envergure, je suis l’auteur de la bande originale du film Deadcon (2019), je suis sous contrat chez Lisbon Lux, je suis… Das Mörtal ! À l’instar d’autres artistes électro montréalais.e.s, le producteur d’origine chilienne, qui rencontre un franc succès de l’autre côté de nos frontières et dans certains créneaux, peine à trouver une reconnaissance locale à la hauteur de ses productions. Pourtant, depuis ses premiers morceaux, la qualité est au rendez-vous. Comme l’indique le titre de son dernier essai, Miami Beach Witches, on entre dans un monde à la croisée de Miami Vice et de l’horreur, teinté de couleurs sombres à la finition chromée. Le clip fraîchement sorti d’It Comes, à la production tout aussi léchée que l’est la musique, met en scène deux sorcières et un jeune homme, archétype de l’Américain des années 1980. L’utilisation des voix aériennes sur Age of Solitude et Wicked Desires ouvre une brèche new wave. Le spectre du producteur américain Lorn plane sur Black Summer Lips. The Void sort du lot en se rapprochant de la techno (quelques battements par minute de moins et c’est un excellent morceau new beat). Accessible et cohérent, ce deuxième album confirme que Das Mörtal maîtrise le genre synthwave intelligemment, sans jamais tomber dans la caricature.

Tout le contenu 360

Oumou Sangaré | La superdiva du Wassoulou chante Timbuktu à MTL

Oumou Sangaré | La superdiva du Wassoulou chante Timbuktu à MTL

Totalement Sublime| Totalement Immersif | L’univers ambient d’Albédo et Parhélie à la SAT

Totalement Sublime| Totalement Immersif | L’univers ambient d’Albédo et Parhélie à la SAT

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

Université de Montréal | L’au revoir grandiose de Jean-François Rivest

Université de Montréal | L’au revoir grandiose de Jean-François Rivest

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

L’Iran féministe de Bahar Harandi

L’Iran féministe de Bahar Harandi

Sunglaciers – Regular Nature

Sunglaciers – Regular Nature

Canicule – BOYZ

Canicule – BOYZ

David Jacques – 16 histoires de guitares III

David Jacques – 16 histoires de guitares III

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Tolemn – Jango

Tolemn – Jango

Beyoncé – Cowboy Carter

Beyoncé – Cowboy Carter

Orkestar Kriminal – Originali

Orkestar Kriminal – Originali

Simon Denizart – Piece of Mind

Simon Denizart – Piece of Mind

Jean Jean Roosevelt – Libres ensemble

Jean Jean Roosevelt – Libres ensemble

ARC – ARC

ARC – ARC

Inscrivez-vous à l'infolettre