Jordi Savall / Orpheus 21 – Oriente Lux : Dialogue des âmes

· par Frédéric Cardin
https://www.youtube.com/watch?v=KOr7X0Sq_FY

On savait que le gambiste Jordi Savall avait l’esprit curieux et était toujours prêt à générer de nouveaux types de collaborations musicales. Oriente Lux, ‘’Lumière d’Orient’’ l’amène beaucoup plus loin qu’il n’a jamais osé s’aventurer jusqu’à maintenant, car ce sont des chants et des pièces du répertoire classique traditionnel de pays ou régions comme le Bangladesh, le Kurdistan, la Syrie ou l’Irak que nous entendons ici, dans des interprétations d’une qualité tout à fait exceptionnelle. J’en prends pour exemple (un parmi d’autres) l’époustouflante aisance vocale du contreténor Rebal Alkhodari dans un chant traditionnel syrien qui l’amène d’une base barytonnienne vers une stratosphère falsettiste impressionnante! La finale de cette pièce est oecuménique et rassembleuse, avec tout l’orchestre et le chœur en symbiose. Attention, il ne s’agit pas ici de crossover eurocentriste, mais bien d’interprétations respectueuses des traditions nationales évoquées, mariant musiciens issus de la plupart de ces pays et partenaires européens associés à la démarche d’interprétation historique de Jordi Savall. Orpheus 21, un clin d’œil à Hesperion XXI, c’est le nom de l’ensemble ici constitué de musiciens réfugiés en Europe et issus de pays en guerre ou aux prises avec d’importants troubles socio-économiques. Un orchestre formé de ouds, kanun, duduk, percussions, etc. Ces musiciens sont des maîtres de leur art. Imaginez si les meilleurs violonistes, violoncellistes, pianistes, hautboïstes, etc., d’Europe devaient se réfugier en masse sur un autre continent. Voilà, vous comprenez un peu.

Le même phénomène est bien visible ici même à Montréal, qui compte énormément d’artistes réfugiés de partout dans le monde et qui enrichissent la vie musicale de la métropole. Ce faisant, des rencontres se font de plus en plus nombreuses et syncrétiques entre tout ce monde créatif et naturellement ouvert à la collaboration. Le Centre des musiciens du monde est un bel exemple des résultats positifs que ces mouvements humains peuvent apporter (cela dit sans aucunement diminuer la tragédie personnelle vécue par chaque personne vivant ces déplacements forcés). Nous n’avons certainement pas fini d’être témoins des fruits de ces nouvelles rencontres stimulantes. Mais, en tous les cas, celle-ci, orchestrée par le merveilleux Jordi Savall, demeurera un jalon important de cette mouvance. Superbe.

 

Tout le contenu 360

Un 16 juin aux Francos | Pomme, Marco Ema et KNLO

Un 16 juin aux Francos | Pomme, Marco Ema et KNLO

Jordan Hamilton – Project Freedom

Jordan Hamilton – Project Freedom

Nino Carlos &  Friends – Placenta

Nino Carlos & Friends – Placenta

Arooj Aftab – Night Reign

Arooj Aftab – Night Reign

Samuel Hasselhorn – Urlicht : Songs of Death and Resurrection

Samuel Hasselhorn – Urlicht : Songs of Death and Resurrection

Suoni per il popolo | Le jazz incendiaire et engagé de Irreversible Entanglements

Suoni per il popolo | Le jazz incendiaire et engagé de Irreversible Entanglements

Suoni per il popolo | On pique un jasette avec une légende de la musique contemporaine : Howard Skempton

Suoni per il popolo | On pique un jasette avec une légende de la musique contemporaine : Howard Skempton

Tali Rose partage son Piknic Electronik

Tali Rose partage son Piknic Electronik

Festival Classica pour enfants | Denis Gougeon et Julie Daoust nous causent « biscuits, tempêtes et mélodies »

Festival Classica pour enfants | Denis Gougeon et Julie Daoust nous causent « biscuits, tempêtes et mélodies »

Une soirée de clôture riche en émotions

Une soirée de clôture riche en émotions

Festival Classica – Fauré et Dubois au siècle dernier

Festival Classica – Fauré et Dubois au siècle dernier

Habitat Sonore au Centre Phi| Playlist estivale et lieu idéal pour l’écoute active et immersive

Habitat Sonore au Centre Phi| Playlist estivale et lieu idéal pour l’écoute active et immersive

Qiik – Demo

Qiik – Demo

HABITAT SONORE :  la musique qui fait vibrer Montréal… et le Centre Phi !

HABITAT SONORE :  la musique qui fait vibrer Montréal… et le Centre Phi !

Piknic Électronik | Pretty Privilege, transidentité,  joie, insolence

Piknic Électronik | Pretty Privilege, transidentité, joie, insolence

Suoni | Sarah Davachi et l’enjeu d’être jouée par No Hay Banda

Suoni | Sarah Davachi et l’enjeu d’être jouée par No Hay Banda

Suoni Per Il Popolo | The Jellicle Kiki Ball

Suoni Per Il Popolo | The Jellicle Kiki Ball

Centre PHI | KALLITECHNIS incarne sensualité et introspection.

Centre PHI | KALLITECHNIS incarne sensualité et introspection.

Festival Classica – Hommage à Queen

Festival Classica – Hommage à Queen

Dumai Dunai – Sometime Between Now and Never

Dumai Dunai – Sometime Between Now and Never

The Nausea – Requiem

The Nausea – Requiem

Vincent Lauzer parle de la programmation de Montréal baroque 2024

Vincent Lauzer parle de la programmation de Montréal baroque 2024

Au Gala de la Terre, l’Orchestre de l’Agora, Natasha Kanapé Fontaine, Claudie Bertounesque, Richard Strauss, Élizabeth St-Gelais | Nicolas Ellis explique

Au Gala de la Terre, l’Orchestre de l’Agora, Natasha Kanapé Fontaine, Claudie Bertounesque, Richard Strauss, Élizabeth St-Gelais | Nicolas Ellis explique

Truck Violence – He Ended the Bender Hanging

Truck Violence – He Ended the Bender Hanging

Inscrivez-vous à l'infolettre