×
Pays : Etats-Unis Label : New Focus Genres et styles : avant-rock / classique / musique contemporaine Année : 2021
Greg Saunier String Noise

Eric Lyon : Giga Concerto

· par Frédéric Cardin

Un autre bel exemple de porosité entre les univers ‘’savant’’ et ‘’rock indie’’. Le Giga Concerto que voici est le résultat d’une amitié entre un compositeur, Eric Lyon, engagé dans la révolution numérique du traitement des sons, de deux violonistes classiques ayant formé l’ensemble String Noise et un batteur avant-rock tous azimuts, acclamé par Rolling Stone, Greg Saunier.

Ça a commencé par des arrangements déjantés de lieder de Brahms pour deux violons et batterie. Arrangements, rassurez-vous, qui sont à des milliards d’années lumière stylistiques de Hooked on Classics! Et puis, d’autres arrangements ont été écrits pour le trio, parce que le fun était pogné, suite à quoi vint une question : comment peut-on rendre encore plus férale l’entreprise de démolition du gros bon sens convenu en musique? En ajoutant un orchestre de chambre radioactif qui désagrège les conventions avec un sourire digne d’un Joker hyperactif! Bienvenue au International Contemporary Ensemble.

Là, on se retrouve avec le Giga Concerto, pour orchestre, 2 violons et batterie, inspiré d’une pièce (Giga Dance) de Deerhoof, bande rock ecstatique fondée par… Greg Saunier!, et qui oscille entre le noise, le mimimalisme acide et le soap mélodique. Bref, juste du bon post-moderne qui est amené ici à un intéressant niveau d’érudition.

Tout cela me fait penser à une brillante parodie délicieusement timbrée de Raymond Scott, revisité par Don Byron et Arnold Schoenberg. Peut-être même un peu Mr Bungle, mais beaucoup plus soft.

Imaginez Bugs Bunny qui, cette fois, se fait écraser par le train plutôt que Daffy Duck. On détruit les codes, on refait le monde musical dans une joyeuse et apparente anarchie (apparente, parce que, en vérité, elle est savamment contrôlée).

Et puis tant qu’à faire, faisons du remplissage (yess!) en réarrangeant les lieder de Brahms dont on parlait plus haut pour ce nouveau collectif un peu fou, et voilà qu’on a un album publié sous une étiquette résolument contemporaine savante, mais qui plaira assurément à la ‘’crowd’’ des groupes nommés tantôt, et bien d’autres.

Inscrivez-vous à l'infolettre