Pays : France Label : Synth Religion Genres et styles : coldwave / darkwave / électronique Année : 2020

Don’t Run From The Fire

· par Geneviève Gendreau

Faisant dans le darkwave, un style qui a un peu perdu de sa fraîcheur, Minuit Machine propose un travail assuré qui se démarque aisément par son caractère engageant. Les quatre pièces sont toutes portées par une même impétuosité. On navigue ici en eaux troubles autant qu’en eaux profondes. La pièce-titre qui ouvre l’album est sans équivoque : rythmique martiale et appel à affronter les vagues avec tout son être, tête première. Extrêmement dansantes, toutes les pièces sont pétries de ce même écho. Les légers accents pop du refrain de Danger cohabitent avec cette intention implacable. Seule la voix éteinte de Stioui révèle une certaine sensualité. Lovers of the night reprend le thème éternel de la romantique du rave. Les basses, d’une redoutable efficacité, les cordes dramatiques et l’électronique assourdissante nous y font, là encore, adhérer avec force. On se prend à rêver de ce rave nocturne où danser panse les blessures et repaît l’âme et le corps. De saisissantes touches orchestrales confèrent une certaine noblesse à cette ode à la piste de danse. Enfin, To Control chancelle et se ressaisit, tâchant de dompter la bête, la nôtre et celle de l’autre. Se dégage une forme de douceur, voire de tendresse, en dépit du caractère vindicatif de l’ensemble : tendresse des âmes noires. Excellent opus !

Tout le contenu 360

Planante et (trop) discrète musique de Missy Mazzoli

Planante et (trop) discrète musique de Missy Mazzoli

Burna Boy remplit presque deux Centres Bell : le Nigeria à nos portes !

Burna Boy remplit presque deux Centres Bell : le Nigeria à nos portes !

« In the Half-Light » – Barbara Hannigan avec l’Orchestre symphonique de Montréal

« In the Half-Light » – Barbara Hannigan avec l’Orchestre symphonique de Montréal

Nuits d’Afrique: un 8 mars avec Sona Jobarteh

Nuits d’Afrique: un 8 mars avec Sona Jobarteh

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Will Régnier – Traces

Will Régnier – Traces

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Monica Freire – Ilhada

Monica Freire – Ilhada

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Inscrivez-vous à l'infolettre