Pays : Canada Label : Six Shooter Records Genres et styles : alt country / americana / country / country-folk Année : 2022

Whitehorse – I’m Not Crying, You’re Crying

· par Thomas Moultrie

Qui a été le premier à décrire la musique country comme étant plus qu’une simple guitare ou un banjo ? Plus qu’un texte ou une mélodie. C’est un sentiment. Peut-être Dolly Parton l’a-t-elle résumé en disant : « Je pense que la musique country a été populaire et le sera toujours, parce que je pense que beaucoup de vraies personnes chantent des choses vraies sur des gens vrais… ».  Ou, comme l’a dit Willie Nelson, « Une grande partie de la musique country est triste. Je pense que la plupart des arts naissent de la pauvreté et des temps difficiles. Cela s’applique à la musique. Trois accords et la vérité – c’est ce qu’est une chanson country. Il y a beaucoup de chagrin d’amour dans le monde ».

La grande musique country est intemporelle. Et la musique intemporelle sonne bien. Whitehorse est de retour avec un album de country qui sonne aussi intemporel que ceux des grands qui les ont précédés. I’m Not Crying, You’re Crying est rempli de reprises merveilleuses de tous ces motifs classiques de la musique country. La pedal steel pleure, gémit et sonne juste tout au long de l’album. Mais c’est le thème général de l’album qui frappe. 

Par exemple, la chanson « 6 Feet Away », avec le refrain : « J’espère que je n’aurai plus jamais à me tenir à 6 pieds de toi. » Une chanson qui parle aussi de se laver les mains et de désinfecter les objets. Oh, COVID… ce sujet, cette période de notre vie, qui nous a laissés meurtris et meurtrissés, ne quittera pas nos souvenirs de sitôt. Beaucoup sont encore en colère et tristes de ce qui a été fait. L’hypocrisie, la peur alimentée, la frustration confondante qui nous a pesé comme une lourde couverture que peu ont eu la force de rejeter. L’album filtre ces pensées et ces émotions. 

« La vie devient folle, et je me perds », chantent-ils dans « Sanity, TN », décrivant l’érosion d’un autre jour d’oisiveté. « L’oxygène est ma contrebande. Chaque mouvement est un tour de passe-passe », c’est une belle phrase de cette chanson. Est-ce que « Sanity, TN » fait référence au fait de quitter le Canada pour un endroit qui n’est pas fermé et qui maintient un certain niveau de liberté personnelle ? Un endroit sain d’esprit dans une période de folie ? Et il y a d’autres chansons comme « If the Loneliness Don’t Kill Me », « I Miss the City » et « Lock it Down » qui chantent,

Décrire les lockdowns comme être enfermés ne laisse pas beaucoup de place à l’ambiguïté. Et je les applaudis pour cela.  Enfin, « Scared of Each Other » clôt le disque. Décrivant toutes les choses simples de la vie qui leur manquent depuis qu’on nous a dit et conditionné à nous craindre les uns les autres.  

La musique country est une musique qui raconte des histoires. Les histoires qui nous manquent, les histoires que nous avons partagées, les histoires que nous avons encore envie de raconter, les histoires que nous avons besoin de faire sortir de notre poitrine et de notre tête. Des histoires de colère, de tristesse, d’amour, de passion, de nostalgie, d’excitation, de pardon… tout cela. Oui, il y a encore beaucoup de chagrin dans ce monde. Je pense que nous avons besoin de la musique country maintenant, pour canaliser et traiter ces émotions. Il y a des sentiments que nous devons encore laisser partir, d’une manière ou d’une autre. Whitehorse a enfoncé le clou. Ils ont encaissé les coups et sont sortis avec trois accords et la vérité. I’m Not Crying, You’re Crying est aussi opportun qu’intemporel.



Tout le contenu 360

Suoni per il popolo | On pique un jasette avec une légende de la musique contemporaine : Howard Skempton

Suoni per il popolo | On pique un jasette avec une légende de la musique contemporaine : Howard Skempton

Tali Rose partage son Piknic Electronik

Tali Rose partage son Piknic Electronik

Festival Classica pour enfants | Denis Gougeon et Julie Daoust nous causent « biscuits, tempêtes et mélodies »

Festival Classica pour enfants | Denis Gougeon et Julie Daoust nous causent « biscuits, tempêtes et mélodies »

Une soirée de clôture riche en émotions

Une soirée de clôture riche en émotions

Festival Classica – Fauré et Dubois au siècle dernier

Festival Classica – Fauré et Dubois au siècle dernier

Habitat Sonore au Centre Phi| Playlist estivale et lieu idéal pour l’écoute active et immersive

Habitat Sonore au Centre Phi| Playlist estivale et lieu idéal pour l’écoute active et immersive

Qiik – Demo

Qiik – Demo

HABITAT SONORE :  la musique qui fait vibrer Montréal… et le Centre Phi !

HABITAT SONORE :  la musique qui fait vibrer Montréal… et le Centre Phi !

Piknic Électronik | Pretty Privilege, transidentité,  joie, insolence

Piknic Électronik | Pretty Privilege, transidentité, joie, insolence

Suoni | Sarah Davachi et l’enjeu d’être jouée par No Hay Banda

Suoni | Sarah Davachi et l’enjeu d’être jouée par No Hay Banda

Suoni Per Il Popolo | The Jellicle Kiki Ball

Suoni Per Il Popolo | The Jellicle Kiki Ball

Centre PHI | KALLITECHNIS incarne sensualité et introspection.

Centre PHI | KALLITECHNIS incarne sensualité et introspection.

Festival Classica – Hommage à Queen

Festival Classica – Hommage à Queen

Dumai Dunai – Sometime Between Now and Never

Dumai Dunai – Sometime Between Now and Never

The Nausea – Requiem

The Nausea – Requiem

Vincent Lauzer parle de la programmation de Montréal baroque 2024

Vincent Lauzer parle de la programmation de Montréal baroque 2024

Au Gala de la Terre, l’Orchestre de l’Agora, Natasha Kanapé Fontaine, Claudie Bertounesque, Richard Strauss, Élizabeth St-Gelais | Nicolas Ellis explique

Au Gala de la Terre, l’Orchestre de l’Agora, Natasha Kanapé Fontaine, Claudie Bertounesque, Richard Strauss, Élizabeth St-Gelais | Nicolas Ellis explique

Truck Violence – He Ended the Bender Hanging

Truck Violence – He Ended the Bender Hanging

Bell Orchestre immersif et interactif: House Music devient Sound House à la SAT

Bell Orchestre immersif et interactif: House Music devient Sound House à la SAT

Festival Classica | La parole de Georges Sand, les mots de Denis Plante

Festival Classica | La parole de Georges Sand, les mots de Denis Plante

Dompierre et l’OPCM | Création d’un Requiem et puis… réflexion sur un Requiem

Dompierre et l’OPCM | Création d’un Requiem et puis… réflexion sur un Requiem

Festival Classica | Un anniversaire symphonique pour Starmania et Jacques Lacombe

Festival Classica | Un anniversaire symphonique pour Starmania et Jacques Lacombe

Festival Classica | Un hommage à Théodore Dubois signé Lavigueur et Sinfonia

Festival Classica | Un hommage à Théodore Dubois signé Lavigueur et Sinfonia

Dumai Dunai sort son premier album… et en cause

Dumai Dunai sort son premier album… et en cause

Inscrivez-vous à l'infolettre