Pays : Canada (Québec) / France Label : Indépendant Genres et styles : jazz Année : 2020

Voyage intérieur

· par Ralph Boncy

Surpriiise ! Christine Tassan, la reine des Imposteures, avait un atout dans la manche, une arme secrète, un péché mignon : une guitare électrique !  

Après 20 ans à bourlinguer sur les routes du Québec avec son jazz manouche, le quatuor acoustique entièrement féminin dont la Parisienne est à la fois la fondatrice, la meneuse et la principale soliste, avait franchi tout bonnement la marque des 600 concerts. De quoi prendre une petite pause, rien qu’un p’tit break comme on dit, le temps de changer d’air. Et pour faire suite à l’excellent Entre Félix et Django, prix Opus du meilleur album de l’année pour 2018, la dame sort l’engin de son étui comme un bijou de son écrin. Une Gibson, une Ibanez ? Non, c’est l’œuvre sans nom d’un luthier chinois. Mais qu’est-ce que ça sonne bien !

Tassan a donc tout changé. Son toucher, son attaque, son phrasé, son vocabulaire même. Il ne reste que peu de réminiscences de son style jazz gitan sauf dans une pièce comme Not Just a Blues Away, mais on reconnaît néanmoins son bon goût, son langage mélodique plein de fantaisie, et sa tendresse aussi. Farouchement indépendante (c’est son septième album studio, autoproduit et distribué avec les moyens du bord), elle a planté un nouveau décor. Celui d’un jazz mainstream instrumental pour un quintette très classe (avec piano) et dans lequel Aurélien Tomasi se distingue en alternant du sax à la clarinette avec un égal bonheur.

Au menu (très varié !) : un swing à l’américaine, un boléro, une bossa classique, une ballade, une valse lente, un gypsy funk, de longues intros pleines de douceur en duo et un titre, enfin, À bâtons rompus, dans le style french touch démontrant que la soliste n’a pas oublié d’où elle vient.

Un album entièrement instrumental et fort agréable en somme, qui se laisse déguster sans le moindre effort. Le beau risque.

Tout le contenu 360

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

The First Eloi – Low Glow

The First Eloi – Low Glow

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Joel Ross – nublues

Joel Ross – nublues

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Apolline Jesupret – Lueurs

Apolline Jesupret – Lueurs

Influences d’Obiora

Influences d’Obiora

Inscrivez-vous à l'infolettre