Pays : États-Unis Label : Jagjaguwar Genres et styles : Alternative / jazz contemporain / jazz-hop / lo-fi Année : 2023

Unknown Mortal Orchestra – V

· par Lyle Hendriks

Unknown Mortal Orchestra (le projet de Ruban Nielson), l’un des noms les plus appréciés du genre indie contemporain, a eu des chaussures plus grandes à porter à chaque nouvel enregistrement. Depuis ses débuts en 2011, Nielson n’a fait qu’affiner et améliorer sa signature sonore, parvenant à la détourner à chaque fois sans jamais compromettre l’esthétique centrale qu’il est le seul à pouvoir créer. Il n’est donc pas étonnant que le dernier projet d’UMO, V, soit le meilleur album de Nielson à ce jour.

Si vous vous attendez à une rupture totale avec le son caractéristique d’UMO, ce n’est pas l’album qu’il vous faut (les collections SB seraient un bon point de départ). Cependant, V représente une nette élévation du son d’Unknown Mortal Orchestra, offrant quelque chose de complètement différent de Sex & Food (2018), un album rock, de Multi-Love (2015), ou de tout autre album du catalogue exceptionnel d’UMO. V offre tout ce que nous connaissons, aimons et attendons du groupe, y compris des arrangements jazzy d’inspiration classique, des phrases musicales massives qui serpentent autour du cœur de chaque chanson, une esthétique unique qui dégouline d’un ton certes lo-fi, néanmoins manucuré avec minutie.

Dans l’ensemble, V offre un paysage des plus cohérents, via lequel il est possible de groover en permanence. Du morceau d’ouverture The Garden, avec son solo de guitare planant et son rythme irrésistible, à The Widow et son odyssée instrumentale évocatrice, en passant par I Killed Captain Cook, avec sa guitare au doigté dément et son chant graveleux, chaque chanson démontre une nuance légèrement différente. Chaque pièce au menu dévoile une nuance légèrement nouvelle de l’inspiration et de la perspective de Nielson, mettant en lumière l’un des artistes les plus énigmatiques de la musique indie.

V est presque la suite parfaite, offrant plus de ce que nous aimons, mais en plus grand et en mieux. Pourquoi presque parfaite ? Parce que nous avons entendu le premier single de cet album, Weekend Run, en juin 2021, il y a presque deux ans. UMO a sorti six (excellents) singles au total pour cet album, ce qui est choquant si l’on considère que le soi-disant double LP ne contient que 14 chansons.

Les artistes et leurs labels doivent vraiment se demander si les bénéfices supplémentaires générés par le streaming valent la peine qu’un album arrive à moitié périmé à sa sortie, comme cela a été mon propre cas. Malgré ces pratiques capitalistes agaçantes, Unknown Mortal Orchestra a une fois de plus prouvé la profondeur sans cesse croissante de ses capacités musicales, en créant une heure de musique avec V, qui doit vraiment être entendue au complet pour être appréciée.

Tout le contenu 360

Suoni per il popolo | On pique un jasette avec une légende de la musique contemporaine : Howard Skempton

Suoni per il popolo | On pique un jasette avec une légende de la musique contemporaine : Howard Skempton

Tali Rose partage son Piknic Electronik

Tali Rose partage son Piknic Electronik

Festival Classica pour enfants | Denis Gougeon et Julie Daoust nous causent « biscuits, tempêtes et mélodies »

Festival Classica pour enfants | Denis Gougeon et Julie Daoust nous causent « biscuits, tempêtes et mélodies »

Une soirée de clôture riche en émotions

Une soirée de clôture riche en émotions

Festival Classica – Fauré et Dubois au siècle dernier

Festival Classica – Fauré et Dubois au siècle dernier

Habitat Sonore au Centre Phi| Playlist estivale et lieu idéal pour l’écoute active et immersive

Habitat Sonore au Centre Phi| Playlist estivale et lieu idéal pour l’écoute active et immersive

Qiik – Demo

Qiik – Demo

HABITAT SONORE :  la musique qui fait vibrer Montréal… et le Centre Phi !

HABITAT SONORE :  la musique qui fait vibrer Montréal… et le Centre Phi !

Piknic Électronik | Pretty Privilege, transidentité,  joie, insolence

Piknic Électronik | Pretty Privilege, transidentité, joie, insolence

Suoni | Sarah Davachi et l’enjeu d’être jouée par No Hay Banda

Suoni | Sarah Davachi et l’enjeu d’être jouée par No Hay Banda

Suoni Per Il Popolo | The Jellicle Kiki Ball

Suoni Per Il Popolo | The Jellicle Kiki Ball

Centre PHI | KALLITECHNIS incarne sensualité et introspection.

Centre PHI | KALLITECHNIS incarne sensualité et introspection.

Festival Classica – Hommage à Queen

Festival Classica – Hommage à Queen

Dumai Dunai – Sometime Between Now and Never

Dumai Dunai – Sometime Between Now and Never

The Nausea – Requiem

The Nausea – Requiem

Vincent Lauzer parle de la programmation de Montréal baroque 2024

Vincent Lauzer parle de la programmation de Montréal baroque 2024

Au Gala de la Terre, l’Orchestre de l’Agora, Natasha Kanapé Fontaine, Claudie Bertounesque, Richard Strauss, Élizabeth St-Gelais | Nicolas Ellis explique

Au Gala de la Terre, l’Orchestre de l’Agora, Natasha Kanapé Fontaine, Claudie Bertounesque, Richard Strauss, Élizabeth St-Gelais | Nicolas Ellis explique

Truck Violence – He Ended the Bender Hanging

Truck Violence – He Ended the Bender Hanging

Bell Orchestre immersif et interactif: House Music devient Sound House à la SAT

Bell Orchestre immersif et interactif: House Music devient Sound House à la SAT

Festival Classica | La parole de Georges Sand, les mots de Denis Plante

Festival Classica | La parole de Georges Sand, les mots de Denis Plante

Dompierre et l’OPCM | Création d’un Requiem et puis… réflexion sur un Requiem

Dompierre et l’OPCM | Création d’un Requiem et puis… réflexion sur un Requiem

Festival Classica | Un anniversaire symphonique pour Starmania et Jacques Lacombe

Festival Classica | Un anniversaire symphonique pour Starmania et Jacques Lacombe

Festival Classica | Un hommage à Théodore Dubois signé Lavigueur et Sinfonia

Festival Classica | Un hommage à Théodore Dubois signé Lavigueur et Sinfonia

Dumai Dunai sort son premier album… et en cause

Dumai Dunai sort son premier album… et en cause

Inscrivez-vous à l'infolettre