Pays : États-Unis Label : Sub Pop Genres et styles : art-pop / bruitiste / électronique / expérimental Année : 2021

LOW – HEY WHAT

· par Steve Naud

Depuis sa fondation à Duluth dans le Minnesota en 1993, la formation Low a toujours pris un malin plaisir à redéfinir sa zone de confort, à déjouer les attentes qu’on pouvait développer envers elle. Pourtant, avec la parution de Double Negative en 2018, le groupe réussissait l’exploit de surprendre les mélomanes habitués à cette imprévisibilité en se réinventant du tout au tout. À grand coups de distorsion tonitruante et de ruades électroniques, les membres de Low faisaient exploser les structures de leurs chansons. Devant ces tessons de mélodies remodelées et ces fragments de voix trafiquées, plusieurs critiques avaient comparé l’album au doublé Kid A / Amnesiac qui voyait Radiohead quitter la surface terrestre. Cependant, alors que la bande à Thom Yorke semblait s’être désarçonnée elle-même et prenait du recul avec Hail to the Thief, son disque suivant, Low se sert aujourd’hui des ruines de l’édifice fracassé avec Double Negative afin d’ériger une nouvelle construction aussi splendide qu’abstraite. Cette fois-ci, par contre, les voix d’Alan Sparhawk et de Mimi Parker – couple dans la vie de tous les jours et seuls maîtres à bord depuis le départ de Steve Garrington – demeurent en grande partie inaltérées. Ce parti pris fait en sorte que les nouvelles musiques que propose le duo sont en parfaite adéquation avec le propos qu’il véhicule. En effet, alors que les chansons de Hey What dressent le portrait d’une Amérique polarisée et chaotique que les phares de l’humanisme éclairent avec de plus en plus de difficulté, les harmonies lumineuses qu’entonnent le couple doivent faire leur chemin à travers des nuées de bruits discordants qui forceront l’auditeur à se demander si sa chaine stéréo fonctionne convenablement. Toutefois, le choix qu’ont fait Sparhawk et Parker de laisser leurs voix intactes indique que l’humanité peut toujours triompher à travers cette confusion. La ferveur religieuse des deux musiciens qui sont des Mormons pratiquants de longue date y est peut-être pour quelque chose, mais un hymne aussi splendide que Days Like These semble être chanté par des voix divines qui s’exprimeraient à travers un buisson ardent fait de fil barbelé, de clous et de morceaux de fer. Grâce à son originalité profonde et à l’espoir qui en émane, Hey What est une des œuvres les plus marquantes de l’année en cours.

https://bandcamp.com/EmbeddedPlayer/album=1429273597/size=large/bgcol=ffffff/linkcol=0687f5/transparent=true/

Tout le contenu 360

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Will Régnier – Traces

Will Régnier – Traces

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Monica Freire – Ilhada

Monica Freire – Ilhada

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Inscrivez-vous à l'infolettre