Pays : Québec Label : Lisbon Lux Genres et styles : alt-pop / dream-pop / électro-pop / folk / jazz / rock prog Année : 2021

Julia Daigle – Un singe sur l’épaule

· par Luc Marchessault

L’auteure-compositrice-interprète Julia Daigle nous accueille chez elle, délicatement, dans un boudoir tendu de tapisseries pittoresques. L’air vibre au son des guitares cristallines, des réverbérations astrales, des envolées jazz-prog : c’est L’étoile de l’aube, la narratrice susurre « Poings serrés, à l’envers – Seule, j’irai vers le froid – Où les rois ne vont pas ». C’est bien parti, on pense à Anne Hébert qui disait « J’ai mon cœur au poing – Comme un faucon aveugle » dans Le Tombeau des rois. La chanson suivante s’intitule Sur la haute colline; Julia Daigle et Dominic Vanchesteing, avec qui elle a coécrit, cocomposé et coréalisé les neuf pièces d’Un singe sur l’épaule, y mettent en musique la conclusion du poème L’après-midi couleur de miel et fin d’automne de René Chopin :

« Mais si tu vois, là-bas, sur la haute colline
Le Soleil résigné qui rougeoie et descend,
Sache que c’est mon cœur qui d’amour s’illumine
Et crève brusquement comme une outre de sang. »

Noble geste que de rendre un si bel hommage à Chopin, ce notaire, critique littéraire et, surtout, poète québécois quelque peu oublié. Pour les trois pièces suivantes, soit Écho, l’hommage à devinez qui Nanette et Le psaltérion, Dominic Vanchesteing nous enjôle les oreilles à l’aide d’accords de guitare prog-romantiques qui rappelleront aux musicophiles grisonnants le C’est la vie d’ELP. Si l’on en retirait les partitions de mandoline et d’autres instruments à cordes pincées d’Usage domestique et de Cinq à neuf, ces pièces pourraient peut-être figurer dans le répertoire électro-pop de Paupière, formation mère de Julia Daigle. Vallée grise nous ramène en mode aérien, c’est l’heure du constat lucide et mélancolique « Ni le temps, ni l’amour, ni passion sont en cause – Seule reste l’illusion ». Cet étonnant album prend fin avec Chapelle ardente, pièce jazzy-atmosphérique de six minutes vingt-cinq secondes à la batterie et à la basse fluides. Puis, on quitte le boudoir baroque de Julia Daigle en souriant béatement, la tête dans les brumes.

Tout le contenu 360

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

The First Eloi – Low Glow

The First Eloi – Low Glow

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Joel Ross – nublues

Joel Ross – nublues

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Apolline Jesupret – Lueurs

Apolline Jesupret – Lueurs

Influences d’Obiora

Influences d’Obiora

Inscrivez-vous à l'infolettre