Pays : Canada Label : Indépendant Genres et styles : expérimental / contemporain / musique contemporaine Année : 2024

Jeremy Gignoux – Odd Stillness

· par Frédéric Cardin

Jeremy Gignoux est un Français installé à Calgary. Il joue du violon dans les cercles jazz et folk de la ville. Après un accident l’ayant arrêté un temps, Gignoux s’est mis à développer une approche totalement différente à ses compositions, celle de la lenteur et de l’extrême économie de moyens. Le principe initial de Odd Stillness est en effet très économe : un seul instrument, une seule note à la fois et un traitement multipiste. Gignoux a finalement tricoté un peu autour de la prémisse de départ en utilisant des duos et plus d’une note jouée par l’instrumentiste dans certaines pièces. Mais, exception faite de ces quelques incartades, le concept demeure assez fidèle tout du long. Aucune pulsation, des notes soufflées ou frottées doucement sans précipitation, sans aucune agressivité ni force excessive. Comme des soupirs, ces notes naissent et disparaissent tranquillement, superposées ou enchaînées avec d’autres et légèrement modifiées, grâce à la magie du multipistage. 

Odd Stillness fait penser, un peu, à Music for Airports de Eno, mais version Spaceport on Sirius b

Le résultat est, effectivement, une étrange, très étrange, immobilité. Un calme qui, pourtant, n’est pas trop inquiétant. La palette harmonique de Gignoux va rarement du côté de la pure dissonance (elle l’effleure), si bien que l’effet total demeure accessible, bien que… déroutant. L’exception est Repeath, la dernière plage, dont les grincements pendereckiens viennent bouleverser le sentiment de quiétude qui s’était installé. En un sens, c’est une bonne chose : Gignoux nous force ainsi à ne rien prendre pour acquis.

Comme une séance de yoga dans un univers parallèle, Odd Stillness invite à ouvrir notre esprit, sans trop d’inconfort ni d’insistance, mais en nous forçant quand même à faire un pas de côté vis-à-vis nos certitudes sonores. 

Étrangement, mais assurément, beau et captivant. 

  

Tout le contenu 360

Suoni per il popolo | On pique un jasette avec une légende de la musique contemporaine : Howard Skempton

Suoni per il popolo | On pique un jasette avec une légende de la musique contemporaine : Howard Skempton

Tali Rose partage son Piknic Electronik

Tali Rose partage son Piknic Electronik

Festival Classica pour enfants | Denis Gougeon et Julie Daoust nous causent « biscuits, tempêtes et mélodies »

Festival Classica pour enfants | Denis Gougeon et Julie Daoust nous causent « biscuits, tempêtes et mélodies »

Une soirée de clôture riche en émotions

Une soirée de clôture riche en émotions

Festival Classica – Fauré et Dubois au siècle dernier

Festival Classica – Fauré et Dubois au siècle dernier

Habitat Sonore au Centre Phi| Playlist estivale et lieu idéal pour l’écoute active et immersive

Habitat Sonore au Centre Phi| Playlist estivale et lieu idéal pour l’écoute active et immersive

Qiik – Demo

Qiik – Demo

HABITAT SONORE :  la musique qui fait vibrer Montréal… et le Centre Phi !

HABITAT SONORE :  la musique qui fait vibrer Montréal… et le Centre Phi !

Piknic Électronik | Pretty Privilege, transidentité,  joie, insolence

Piknic Électronik | Pretty Privilege, transidentité, joie, insolence

Suoni | Sarah Davachi et l’enjeu d’être jouée par No Hay Banda

Suoni | Sarah Davachi et l’enjeu d’être jouée par No Hay Banda

Suoni Per Il Popolo | The Jellicle Kiki Ball

Suoni Per Il Popolo | The Jellicle Kiki Ball

Centre PHI | KALLITECHNIS incarne sensualité et introspection.

Centre PHI | KALLITECHNIS incarne sensualité et introspection.

Festival Classica – Hommage à Queen

Festival Classica – Hommage à Queen

Dumai Dunai – Sometime Between Now and Never

Dumai Dunai – Sometime Between Now and Never

The Nausea – Requiem

The Nausea – Requiem

Vincent Lauzer parle de la programmation de Montréal baroque 2024

Vincent Lauzer parle de la programmation de Montréal baroque 2024

Au Gala de la Terre, l’Orchestre de l’Agora, Natasha Kanapé Fontaine, Claudie Bertounesque, Richard Strauss, Élizabeth St-Gelais | Nicolas Ellis explique

Au Gala de la Terre, l’Orchestre de l’Agora, Natasha Kanapé Fontaine, Claudie Bertounesque, Richard Strauss, Élizabeth St-Gelais | Nicolas Ellis explique

Truck Violence – He Ended the Bender Hanging

Truck Violence – He Ended the Bender Hanging

Bell Orchestre immersif et interactif: House Music devient Sound House à la SAT

Bell Orchestre immersif et interactif: House Music devient Sound House à la SAT

Festival Classica | La parole de Georges Sand, les mots de Denis Plante

Festival Classica | La parole de Georges Sand, les mots de Denis Plante

Dompierre et l’OPCM | Création d’un Requiem et puis… réflexion sur un Requiem

Dompierre et l’OPCM | Création d’un Requiem et puis… réflexion sur un Requiem

Festival Classica | Un anniversaire symphonique pour Starmania et Jacques Lacombe

Festival Classica | Un anniversaire symphonique pour Starmania et Jacques Lacombe

Festival Classica | Un hommage à Théodore Dubois signé Lavigueur et Sinfonia

Festival Classica | Un hommage à Théodore Dubois signé Lavigueur et Sinfonia

Dumai Dunai sort son premier album… et en cause

Dumai Dunai sort son premier album… et en cause

Inscrivez-vous à l'infolettre