×
Pays : France Label : Michel Records Genres et styles : bossa nova / jazz / pop / psychédélique / rock / tropicalia Année : 2021
Laure Briard

Eu Voo

· par Luc Marchessault

Toulouse, vers 2007. Laure Briard gagne sa vie comme éducatrice dans un lycée. Elle se lie d’amitié avec un certain Julien Barbagallo, multi-instrumentiste membre du collectif prog Aquaserge et futur batteur de Tame Impala. Il confectionne cinq pièces qu’enregistre Laure et qui seront publiées par Tricatel sous le titre Laure Briard chante la France, en 2013. Puis en 2015, avec le soutien des musiciens toulousains bien en selle Julien Gasc et Eddy Crampes, qui œuvrent en solo ainsi que, respectivement, chez Aquaserge et Le No Moustache Orchestra, elle lance Révélation, un recueil de dix titres qui se termine par une élégie électrique inspirée par l’île du Cap-Breton. Suivent Sur la piste de danse en 2016, le microalbum Sorcellerie en 2017, Coração Louco – première parution en portugais – en 2018, puis le mirifique album Un peu plus d’amour s’il vous plaît en 2019. Eu Voo, qui paraît aujourd’hui, est un deuxième essai en chanson lusophone comprenant six titres enregistrés avec les Brésiliens du groupe Boogarins, rencontrés à SXSW en 2017 et collaborateurs sur Coração Louco.

Depuis ses débuts, Laure Briard génère avec bonheur de la chanson pop psychédélisée, à l‘instar de ses compatriotes de Melody’s Echo Chamber et Halo Maud, mais en accentuant les composantes yéyé, garage et jazz. Et, bien sûr, en s’orientant parfois carrément vers la musique tropicaliste brésilienne. Eu Voo, la chanson-titre, ramène à fleur de cortex une pièce de Deerhoof, genre 81. Rien d’étonnant car, comme le trio franciscanais, les gars de Boogarins infusent de prog leur pop psychédélique. Fernando « Dinho » Almeida, chanteur de Boogarins, et sa sœur Flavia Carolina ont respectivement écrit et composé Pássaros et Morena na janela. Gabriela Deptulski, du projet brésilien My Magical Glowing Lens, a composé la musique de Respire, alors que celle de Supertrama l’a été par le très prometteur Giovani Cidreira. Le comparse Vincent « Pieuvre » Guyot a participé à la création de Não me diz nada et la pièce-titre provient du cerveau musical de Laure Briard. Tous ces musiciens ont collaboré aux arrangements du microalbum Eu Voo, enregistré au studio Dissenso de São Paulo.

Voici donc un bouquet de chansons aux rythmes parfois imprévisibles et aux effluves souvent lysergiques, sur lesquelles ondoie la voix soyeuse et envoûtante de Laure Briard. 

Inscrivez-vous à l'infolettre