Pays : États-Unis Label : Indépendant Genres et styles : expérimental / metal / metal instrumental / metal progressif Année : 2023

Behold the Arctopus – Interstellar Overtrove

· par Laurent Bellemare

Pas de distorsion. Pas d’amplificateur. Pas de batterie. Pas de synthétiseur. Voilà les symboles qu’affiche le trio instrumental new-yorkais sur la page bandcamp de cet album, un crédo qui est à peu près représentatif de la musique de Behold the Arctopus. De toute évidence, cet ovni du métal progressif ne semble pas avoir épuisé ses moyens de surprendre.

Effectivement, le percussionniste Jason Bauers et ses comparses ont troqué la batterie pour des kits électroniques dont aucun échantillon ne semble émuler l’instrument acoustique. Aux guitares distorsionnées on a substitué de la guitare-synthétiseur (à ne pas confondre avec une keytar!) ainsi qu’une Warr guitare, sorte de chapman stick au registre très étendu qu’a inventé le co-fondateur Colin Marston. Tout ça fait en sorte que même lorsqu’on reconnaît le langage du métal technique, on en reconnaît toutefois pas les sonorités. En fait, on se demande plutôt si on n’a pas affaire à un album de musique concrète plutôt qu’à une forme débridée de rock progressif.


Sur le plan des articulations, il y a tout de même continuité avec la discographie du groupe. Les courtes pièces sont très denses, gonflées de passages ultra complexes tissés ensemble de manière angulaire et déroutante. Des jeux de tapping extrêmes se disputent l’espace spectral et les transitions n’en finissent plus. Pourtant, rien de tout cela ne sonne décousu. Behold the Arctopus pousse sa cuisine si loin qu’on ne peut qu’applaudir le raffinement d’un son unique et pleinement assumé. L’expérience est psychédélique en soi, contribuant à l’aura cosmique qui se dégage de la pochette et des titres plutôt ironiques. À mettre dans toutes les collections d’amateurs de musique innovatrice!

Tout le contenu 360

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

The First Eloi – Low Glow

The First Eloi – Low Glow

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Joel Ross – nublues

Joel Ross – nublues

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Apolline Jesupret – Lueurs

Apolline Jesupret – Lueurs

Inscrivez-vous à l'infolettre