Festival Vibrations | Le voyage sud-américain de l’Ensemble de musique du monde

par Elena Mandolini

Le Festival Vibrations bat son plein à la Faculté de musique de l’Université de Montréal. Plusieurs concerts sont offerts au public, couvrant un vaste éventail de styles musicaux, et faisant partager la scène aux étudiant.e.s et aux professeur.e.s de l’UdeM.

Le 30 novembre avait lieu à la Salle Serge-Garant un concert de l’Ensemble de musique du monde, tout nouvellement formé. Le directeur de cet ensemble, Juliàn Gutiérrez, s’est réjoui de la création d’un tel ensemble au sein de l’Université, puisqu’il témoigne d’un réel intérêt pour la musique de partout. Le répertoire de la soirée était consacré à la musique et aux danses d’Amérique latine, mais comporte également quelques arrangements de chansons connues en d’autres langues, traduites en espagnol. 

L’ambiance est à la fête, et le format intime du concert donne le sentiment que nous y sommes tous invités. Le répertoire interprété est assez standard, mais les étudiant.e.s y mettent de l’énergie et beaucoup de musicalité. Les percussionnistes portent et soutiennent les pièces, et le reste de la section rythmique est d’une précision irréprochable. La section instrumentale, épurée, composée d’un trombone, d’une trompette et de saxophones ténor et soprano font également preuve d’une grande précision et unicité. Chaque instrumentiste offre également des solos solides, rythmiques et lyriques. Cependant, le son est mal calibré, ce qui rend assez difficile d’entendre clairement les accompagnements de ce quatuor.

Chaque œuvre interprétée contient une partie vocale accompagnée de très belles harmonies. Durant toute la soirée, le chef se fait aussi chanteur, ce qui donne lieu à de riches harmonisations à trois voix. Ici aussi, les voix sont parfois un peu enterrées par l’accompagnement.

Le public est aussi assez souvent invité à participer aux festivités. On chante des lignes mélodiques simples en mode question-réponse, mais, surtout, on danse beaucoup. La soirée se termine sur un très agréable I Will Survive traduit en espagnol et transcrit dans un style bachata qui donne une nouvelle dimension à célébrissime chanson de Gloria Gaynor. Cette belle soirée aura encore une fois démontré le grand talent de la relève musicale montréalaise.

Le Festival Vibrations se poursuit jusqu’au 2 décembre. Plusieurs événements sont gratuits! INFOS ET BILLETS ICI!

Tout le contenu 360

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Will Régnier – Traces

Will Régnier – Traces

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Monica Freire – Ilhada

Monica Freire – Ilhada

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

The First Eloi – Low Glow

The First Eloi – Low Glow

Inscrivez-vous à l'infolettre