Pays : Italy Label : Neurot Recordings Genres et styles : Cosmic Doom / doom metal / metal progressif / sludge / sludge-metal Année : 2022

Ufomammut – Fenice

· par Stephan Boissonneault

Par Levi Gogerla

Lorsqu’on songe à quelque chose ou à quelqu’un qui renaît de ses cendres, on imagine le phénix qui s’élève. Fenice, le plus récent album de la formation psychédélique Ufomammut, représente ainsi une forme de renaissance pour ce trio de musiciens drone-heavy – Poia, Urlo et le petit nouveau Levre –, non seulement sur le plan thématique, mais aussi sur le plan métaphysique. En effet, le groupe change de style, il entre dans une nouvelle ère de tonalités en s’inspirant de son vécu post-pandémique. Fenice constitue un album de renouveau pour Ufomammut, il force les auditeurs à errer comme hypnotisés entre les réverbérations rugissantes et la basse lourde et subaquatique, riff après riff.

Ufomammut profite de ce nouvel album pour faire des expériences. Le groupe italien de doom-métal demeure à l’aise dans ces gémissements émanant d’un mur de bruit synthétique – qui évoque des reptations dans un sombre donjon – et ces voix bourdonnantes. Les progressions de riffs culminent en jams massifs, caractérisés par des notes répétées et des arpèges ensorcelants. Ufomammut s’est toujours distingué par sa capacité à transformer les genres grâce à un mélange d’approches compositionnelles, tout en respectant ses principes fondamentaux.


Fenice est venu rapidement aux musiciens; ils l’ont créé pendant la pandémie, les chansons ont pris forme grâce à Levre, le nouveau batteur, qui ajoute une rage presque punk aux sons qui sortent des amplis à lampes et aux drones gigantesques de Poia, ainsi qu’à la guitare et à la basse distordues d’Urlo.

Composé comme une longue pièce, Fenice se subdivise en six parties qu’on doit idéalement écouter d’une traite. Les vastes vallées et canyons sonores d’un album d’Ufomammut sont remplis d’un kaléidoscope d’influences psychédéliques et spatiales. Après huit albums, cette formation poursuit son impressionnant périple dans les profondeurs du doom classique qui glorifie les riffs, à l’image des titans du genre. Fenice est la suite d’une quête à l’échelle cosmique; c’est une source d’influence gargantuesque et une exaltation continue du riff, dans la musique doom-métal.

Tout le contenu 360

Dômesicle SAT | Kizi Garden + Isotone, 10 ans fêtés le 19 juillet

Dômesicle SAT | Kizi Garden + Isotone, 10 ans fêtés le 19 juillet

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Fredy Massamba, un Congolais (de Montréal) sur 3 continents

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Fredy Massamba, un Congolais (de Montréal) sur 3 continents

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | La salsa de feu d’Andy Rubal

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | La salsa de feu d’Andy Rubal

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Jimmy Belah : bel afro-folk qui manque parfois de panache

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Jimmy Belah : bel afro-folk qui manque parfois de panache

Étienne Dupuis et l’ICAV : montrer aux jeunes comment continuer à apprendre

Étienne Dupuis et l’ICAV : montrer aux jeunes comment continuer à apprendre

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 – Athenea, la femme aux multiples racines

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 – Athenea, la femme aux multiples racines

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 – Décollage vers Dakar avec Omar Mbaye

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 – Décollage vers Dakar avec Omar Mbaye

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique  2024 |Jean Jean Roosevelt

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 |Jean Jean Roosevelt

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | La kizavibe du mardi soir !

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | La kizavibe du mardi soir !

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Bantü Salsa sous des cordes de pluie

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Bantü Salsa sous des cordes de pluie

Festival de Lanaudière 2024 | Yoav Levanon, prodige en récital ou avec orchestre, ses débuts au Canada !

Festival de Lanaudière 2024 | Yoav Levanon, prodige en récital ou avec orchestre, ses débuts au Canada !

Nuits d’Afrique 2024 – Une discussion avec Eno Williams, la chanteuse d’Ibibio Sound Machine

Nuits d’Afrique 2024 – Une discussion avec Eno Williams, la chanteuse d’Ibibio Sound Machine

Colin Fisher – Suns of the Heart

Colin Fisher – Suns of the Heart

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique – Afrovibes ouvre le bal

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique – Afrovibes ouvre le bal

EP Quintet – Le convoi des oies

EP Quintet – Le convoi des oies

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique – Pahua : Une véritable tornade latine

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique – Pahua : Une véritable tornade latine

Valérie Ekoumè et le Québec : amour réciproque sur rythmes jubilatoires

Valérie Ekoumè et le Québec : amour réciproque sur rythmes jubilatoires

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024: Rumba de Bodas, torréfaction italienne

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024: Rumba de Bodas, torréfaction italienne

Festival d’art vocal de Montréal 2024 | Apprendre à chanter sans stress avec Claude Webster

Festival d’art vocal de Montréal 2024 | Apprendre à chanter sans stress avec Claude Webster

Christine Jensen Jazz Orchestra – Harbour

Christine Jensen Jazz Orchestra – Harbour

PAN M 360 aux Nuits D’Afrique 2024 | Tous unis par la kora

PAN M 360 aux Nuits D’Afrique 2024 | Tous unis par la kora

Festival de Lanaudière 2024 | Quatuor Diotima au Québec : dialogues musicaux d’hier et d’aujourd’hui

Festival de Lanaudière 2024 | Quatuor Diotima au Québec : dialogues musicaux d’hier et d’aujourd’hui

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Queen Omega, du haut de son trône

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Queen Omega, du haut de son trône

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Pahua, neuve sous le soleil mexicain

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Pahua, neuve sous le soleil mexicain

Inscrivez-vous à l'infolettre