Pays : États-Unis Label : Northern Spy Genres et styles : funk / jazz / jazz-fusion Année : 2020
Jeremy Cunningham

The Weather up There

· par Steve Naud

Le deuxième amendement refera certainement surface lors des élections américaines l’automne prochain. La prolifération des armes à feu aux États-Unis n’est malheureusement pas qu’un enjeu électoral. D’une façon ou d’une autre, elle a affecté la vie de milliers de personnes. Jeremy Cunningham est l’une d’entre elles. En 2008, son frère a été assassiné alors que des voleurs armés entraient chez lui par effraction. 

Des années plus tard, le batteur a composé The Weather Up There afin de donner un sens à ces tristes évènements. Comme le propos est particulièrement intime, il a choisi d’en faire une œuvre tout aussi personnelle sur le plan stylistique. S’y mélangent jazz, rock, funk, effets électroniques et passages récités. Des amis issus de la scène jazz de Chicago sont venus lui prêter main-forte : parmi eux Jaimie Branch, Tomeka Reid, Ben Lamar Gay, Makaya McCraven ainsi que Paul Bryan et Jeff Parker à la réalisation.

L’atmosphère générale de l’album est étonnamment lumineuse. C’est que Cunningham a voulu mettre l’accent sur les souvenirs positifs qu’il garde de son frère. Ainsi, des morceaux tels que 1985, Hike, The Weather Up There et He Pushes Up sont légers comme une bonne brise chaude. Cependant, quelques pièces à teneur plus sombre donnent froid dans le dos : All I Know que domine la trompette rageuse de Jaimie Branch, Elegy sur laquelle on peut entendre les témoignages de proches de la victime sur fond de percussions vrombissantes et Return These Tides où le chant émouvant de Ben LaMar Gay accompagne la voix de Cunningham lui-même qui nous livre ses réflexions à propos de son deuil.

Une œuvre touchante qui porte à réfléchir sur une problématique qui est loin d’être résolue.

Tout le contenu 360

Laurence Kayaleh / Bernadene Blaha – Noskowski / Zelenski : Violin Sonatas

Laurence Kayaleh / Bernadene Blaha – Noskowski / Zelenski : Violin Sonatas

Quatuor Molinari – Philip Glass : Intégrale des quatuors à cordes, nos. 5-7, volume 2

Quatuor Molinari – Philip Glass : Intégrale des quatuors à cordes, nos. 5-7, volume 2

Angèle Dubeau, La Pietà et Philip Glass renouvellent leurs  vœux

Angèle Dubeau, La Pietà et Philip Glass renouvellent leurs  vœux

Festival Bach | Les plaisirs de la sonate selon Diderot

Festival Bach | Les plaisirs de la sonate selon Diderot

Le Vivier et l’Orchestre de l’Agora | Une célébration virtuose de la musique actuelle

Le Vivier et l’Orchestre de l’Agora | Une célébration virtuose de la musique actuelle

Yellow Eyes – Master’s Murmur

Yellow Eyes – Master’s Murmur

Gnaw Their Tongues – The Cessation of Suffering

Gnaw Their Tongues – The Cessation of Suffering

Les 9 | Le pouvoir des violoncelles

Les 9 | Le pouvoir des violoncelles

I Gemelli à Montréal : l’un des grands concerts de l’année!

I Gemelli à Montréal : l’un des grands concerts de l’année!

Le Vivier et Ensemble SuperMusique | Le talent incontestable et l’attention au détail de l’Ensemble SuperMusique

Le Vivier et Ensemble SuperMusique | Le talent incontestable et l’attention au détail de l’Ensemble SuperMusique

Bigflo & Oli à Montréal & Québec: le plaisir au lieu du profit

Bigflo & Oli à Montréal & Québec: le plaisir au lieu du profit

25 ans de La force de comprendre: «Dubmatique a donné ce qu’il avait à donner au rap»

25 ans de La force de comprendre: «Dubmatique a donné ce qu’il avait à donner au rap»

Festival Bach | Au-delà de Bach, la signature de Signum

Festival Bach | Au-delà de Bach, la signature de Signum

En direct avec ROM1

En direct avec ROM1

Voyage Sud-Américain de l’OSM | Décloisonner avec fracas

Voyage Sud-Américain de l’OSM | Décloisonner avec fracas

Sarah Aristidou – Enigma

Sarah Aristidou – Enigma

Le Vivier et Quasar | Fluidité sélective

Le Vivier et Quasar | Fluidité sélective

Michel Faubert – La Chapelle Ardente

Michel Faubert – La Chapelle Ardente

Orianne Lacaille – iViV

Orianne Lacaille – iViV

Slow Pulp Live is Sad Music for Happy People, or vice versa

Slow Pulp Live is Sad Music for Happy People, or vice versa

Autogramm – Music That Humans Can Play

Autogramm – Music That Humans Can Play

Blue-ji – Blue-ji

Blue-ji – Blue-ji

M For Montreal Day 4 | Alix Fernz, and Pelada

M For Montreal Day 4 | Alix Fernz, and Pelada

Inscrivez-vous à l'infolettre