Pays : États-Unis Label : Genres et styles : hip-hop instrumental Année : 2022

Logic – Peanuts

· par CCJ Gabriel

Le rappeur Logic a déjà fait paraître des recueils de rythmes (ou beat tapes dans le jargon rap). Or ici, pour première fois, il en publie un sous son alias de producteur, Peanuts. Cet album homonyme nous indique peut-être la direction que prend la carrière du rappeur également surnommé Bobby Tarantino. Peanuts est une délicieuse petite galette qui plaira à tous les amateurs de hip-hop. Après avoir fouillé dans son baluchon de producteur, Logic a mis en ligne sur Bandcamp et sa chaîne YouTube ces 20 titres de type boom-bap et slap-beat. Typiques de la plupart des productions de Logic, ces rythmes sont tous de véritables retours en arrière, qui vous téléportent à la fin de la première moitié des années 90 ou au début des années 2000. Il est intéressant de comparer le producteur Logic au rappeur Logic : alors que ses productions sont lentes, décontractées et old school, ses rimes sont modernes, ultra-lyriques et rapides. what’s so funny est mon morceau préféré, car il évoque quelque chose que Gangstarr aurait pu créer (RIP Guru). I love you phillip morris 4 est une autre pièce remarquable, où l’intemporel The Message de Grandmaster Flash and The Furious Five est parfaitement échantillonné; j’aurais aimé que ce morceau soit plus long (c’est l’un des plus courts de recueil).

Si l’on compare les rythmes de Logic à ceux des grands DJ et producteurs du genre, on constate qu’ils ne sont pas à la hauteur, mais ça n’enlève rien à la pertinence de ce projet. L’objectif de Logic, au moyen de Peanuts, consiste à transporter l’auditeur en studio avec lui pendant une heure de jam sur MPC (Music Production Center). Quiconque aime le hip-hop s’est déjà assis dans une pièce pendant quelques heures, avec des amis qui se relaient pour échantillonner et freestyler sur des rythmes, qu’ils soient bons ou mauvais. C’est exactement ce que Logic réussit à faire ici.

Tout le contenu 360

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Will Régnier – Traces

Will Régnier – Traces

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Monica Freire – Ilhada

Monica Freire – Ilhada

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Inscrivez-vous à l'infolettre