Pays : Québec Label : Centredisques Genres et styles : chanson / classique moderne / folk de chambre / opérette Année : 2022

Lionel Daunais : Mélodies

· par Alain Brunet

Pour commémorer le 40e anniversaire de la mort de l’auteur, compositeur, baryton et directeur artistique montréalais Lionel Daunais, soit le 18 juillet 1982, le pianiste et arrangeur Marc Bourdeau propose la redécouverte d’un artiste très important de la culture francophone d’Amérique… et peu connu hors du milieu classique. Pendant un demi-siècle, mais surtout dans les années 30, 40 et 50, Lionel Daunais fut un incontournable de la communauté lyrique québécoise. Il fonda notamment le Trio Lyrique, un ensemble vocal actif de 1932 à 1965, il connut une carrière internationale, séjournant à Paris, New York et Alger. Mais il y a plus que ça : bien avant l’émergence des Félix Leclerc, Gilles Vigneault et autres Raymond Lévesque, Lionel Daunais créait des chansons originales de grande qualité.

Pourtant, le répertoire original de Lionel Daunais, excellent mélodiste et fin connaisseur de l’harmonie moderne de tradition classique, n’est pas inscrit dans l’imaginaire collectif québécois, quatre décennies après sa mort. Pourquoi donc? Le choix du français normatif dans l’interprétation du texte (récurrent au Québec avant la Révolution tranquille), l’usage d’une harmonisation classique moderne à la française (Ravel, Debussy, Satie, Fauré, etc.) et les liens serrés avec la communauté lyrique (opéra et opérette) expliquent en partie cette exclusion.

Dommage, car Lionel Daunais était aussi marqué par la musique populaire américaine et le jazz primitif comme le furent Kurt Weill et George Gershwin, et même par la musique traditionnelle québécoise, comme en témoignent certaines chansons du programme de cet album commémoratif. Fort heureusement, le chambriste Marc Bourdeau maîtrise le répertoire original de Lionel Daunais depuis l’adolescence et il en interprète régulièrement les pièces dans différents contextes.

Pour mener à bien ce projet d’envergure, c’est-à-dire l’arrangement, l’exécution et l’enregistrement de 27 chansons originales signées Lionel Daunais, Marc Bourdeau a recruté trois interprètes : la soprano Jacqueline Woodley, la mezzo-soprano Annina Haug et le baryton Pierre Rancourt, auxquels peut se joindre le flûtiste Michel Bellavance. Avec un impeccable accompagnement pianistique, les œuvres sont chantées en solo, duo et trio et témoignent de la grande diversité des styles prisés par Lionel Daunais. Voilà un document essentiel pour les mélomanes férus de cette modernité de plus en plus… ancienne.

Tout le contenu 360

Planante et (trop) discrète musique de Missy Mazzoli

Planante et (trop) discrète musique de Missy Mazzoli

Burna Boy remplit presque deux Centres Bell : le Nigeria à nos portes !

Burna Boy remplit presque deux Centres Bell : le Nigeria à nos portes !

« In the Half-Light » – Barbara Hannigan avec l’Orchestre symphonique de Montréal

« In the Half-Light » – Barbara Hannigan avec l’Orchestre symphonique de Montréal

Nuits d’Afrique: un 8 mars avec Sona Jobarteh

Nuits d’Afrique: un 8 mars avec Sona Jobarteh

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Hommage à la Callas: Simon Rivard dirige l’OSL

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Lucile Boulanger/Simon Pierre/Olivier Fortin – The Golden Hour

Will Régnier – Traces

Will Régnier – Traces

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Monica Freire – Ilhada

Monica Freire – Ilhada

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Inscrivez-vous à l'infolettre