Pays : Canada (Québec) Label : Quartier Général Genres et styles : chanson / indie folk Année : 2020

La fin du printemps (EP)

· par Claude André

Nouvelle venue sous les projecteurs de la scène musicale, Mariko, c’est son vrai nom, présentait un premier EP de facture indie folk le mois dernier. Les quatre titres proposés par cette personnalité à la fois forte et fragile s’articulent autour de la thématique de l’amour.

De ses premiers vertiges avec Doux, inspiré du Petit Prince, à Le beau de nous, qui aborde nostalgiquement le thème de la rupture (clin d’œil à Dreams de Fleetwood Mac), jusqu’à la chanson-titre qui parle de l’histoire de ses grands-parents, la jeune femme de 28 ans a des choses à dire. Même à elle-même, comme dans Veille sur moi, où elle s’adresse à la petite Mariko, 20 ans plus tôt.

Du point de vue textuel, bien que certains tics d’une adolescence que l’on subodore fleur bleue soient encore manifestes, sans parler de pléonasmes (mais pourtant) ou d’erreurs sur le livret (égos), l’enseignante (en musique) auprès des petits est une musicienne accomplie qui fait parfois penser à Marie-Pierre Arthur pour le volet musical.

Ainsi, en plus de posséder une voix particulièrement riche, haute et très ample, elle propose des pièces qui dégagent une sophistication certaine aux accents parfois tomwaitsiens.

Maintenant, reste à voir si cette choriste professionnelle, avec Renee Wilkin et Antoine Lachance notamment, parviendra à imposer sa propre personnalité artistique et à se démarquer de la nouvelle cohorte de jeunes chanteuses musiciennes (plutôt relevée).

D’autres choristes avant elle ont tenté le coup sans vraiment y parvenir. Toutefois, avec cette première carte de visite, les choses augurent plutôt bien de ce côté. À suivre.

Tout le contenu 360

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

Université de Montréal | L’au revoir grandiose de Jean-François Rivest

Université de Montréal | L’au revoir grandiose de Jean-François Rivest

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

L’Iran féministe de Bahar Harandi

L’Iran féministe de Bahar Harandi

Sunglaciers – Regular Nature

Sunglaciers – Regular Nature

Canicule – BOYZ

Canicule – BOYZ

David Jacques – 16 histoires de guitares III

David Jacques – 16 histoires de guitares III

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Tolemn – Jango

Tolemn – Jango

Beyoncé – Cowboy Carter

Beyoncé – Cowboy Carter

Orkestar Kriminal – Originali

Orkestar Kriminal – Originali

Simon Denizart – Piece of Mind

Simon Denizart – Piece of Mind

Jean Jean Roosevelt – Libres ensemble

Jean Jean Roosevelt – Libres ensemble

ARC – ARC

ARC – ARC

Isabella D’Éloize Perron – à la conquête de l’Amérique avec Vivaldi et Piazzolla

Isabella D’Éloize Perron – à la conquête de l’Amérique avec Vivaldi et Piazzolla

Anti Jazz Police Festival – Jour 4

Anti Jazz Police Festival – Jour 4

Inscrivez-vous à l'infolettre