×
Pays : États-Unis Label : Counter Genres et styles : indie pop / indietronica Année : 2020
RAC

BOY

· par Alain Brunet

Mieux connu sous le pseudo de RAC, André Allen Anjos s’est taillé une solide réputation dans le remix grand public – Lana Del Rey, Yeah Yeah Yeahs, Weezer, Foster the People, Phoenix, Bob Marley, Imagine Dragons, New Order, Two Door Cinema Club, The Shins. Son album BOY n’en est pas un de remixes, mais bien un ambitieux projet de 18 titres indie pop et indietroniques concoctés avec les outils actuels – logiciels, outils numériques, synthés analogiques, percussions électroniques, guitares, voix. Les chansons explorent l’enfance apparemment compliquée de son concepteur portugais (transplanté en Oregon) qui semble vouloir en dresser le bilan poétique. En revanche, les musiques et les mots au programme n’ont vraiment rien de complexe; structures harmoniques, accroches mélodiques, rythmes et chants souscrivent aux règles de la pop culture. Le jeu des diverses influences au programme est digne d’intérêt (house, post-punk, neo soul, néo-funk, pop FM, électro-pop, etc.) car la patte du producteur demeure identifiable du début à la fin. Parmi les 14 chanteurs invités à entonner ses trames mélodiques, on observe la présence du rocker gothique américain Tropic, du chanteur neo soul anglais Jamie Lidell, du chanteur sud-africain St. Lucia ou encore de la chanteuse californienne LeyeT. Sans prétention, efficace, d’assez bon goût et… Ces enrobages circonspects transforment quelque peu la donne, mais on peut d’ores et déjà identifier les nouvelles normes de la diffusion de masse.

Inscrivez-vous à l'infolettre