Pays : Pays de Galles / Royaume-Uni Label : Domino Genres et styles : Alternative / folk-rock Année : 2024

Bill Ryder-Jones – Iechyd Da

· par Michel Labrecque

Comment ne pas être étonné quand l’album d’un musicien rock gallois commence par un échantillonnage de Gal Costa, qui chante Baby, un des grands succès du tropicalisme brésilien de 1969?

Bill Ryder-Jones aime les surprises. Ce musicien et producteur, ex-membre du groupe The Coral, cherche constamment à se renouveler. 

Iechyd Da, qui veut dire « bonne santé » en gaélique est son premier album depuis cinq ans. Bien qu’il chante en anglais, ce disque respire le Pays de Galles, avec des allusions à la mer, ses chorales d’enfants, des harmoniums qui évoquent la grisaille et les montagnes. 

Billy Ryder-Jones est la réponse galloise à l’écossais King Creosote, que nous recensions récemment. 

Cet opus s’écoute parfaitement dans l’hiver québécois. C’est un folk rock alternatif intelligent, avec très peu d’instrumentation électronique. Il y a beaucoup de cordes et de piano. Tout cela est très construit, sans solos improvisés. Avec des échantillonnages surprenants, issus non seulement du Brésil, mais aussi du disco des années 70. Ces sons sont intégrés dans une trame musicale totalement différente de leur provenance d’origine. Intéressant travail de producteur. 

Billy Ryder-Jones ne cache pas qu’il a éprouvé des problèmes de santé mentale et cela s’entend parfois dans sa livraison vocale, sensible, parfois presque chuchotée. Mais pour lui, Iechyd Da est un album d’espoir, de résurrection. C’est de la musique britannique incarnée, comme on l’apprécie.

Tout le contenu 360

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Monica Freire – Ilhada

Monica Freire – Ilhada

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

The First Eloi – Low Glow

The First Eloi – Low Glow

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Inscrivez-vous à l'infolettre