Pays : Canada (Québec) Label : Autoproduction Genres et styles : dream-pop / indie rock / pop / rock Année : 2020

Big Inhale

· par Louis Paulhus

Née du désir de s’éloigner du surf-rock de The Muscadettes et de se rapprocher de leurs différents goûts musicaux, Penny Diving, la nouvelle incarnation des soeurs Chantal et Kathleen Ambridge, nous amène ailleurs dans leurs influences. Accompagnées de Thomas Augustin (Malajube) dans cette jeune aventure, les deux musiciennes s’offrent un album alliant dream-pop, rock et shoegaze… un croisement stylistique délectable. Le trio frappe droit dans le mille en qualifiant sa musique de basement dream pop, étiquette qui lui sied à ravir, pour désigner les indéfinissables et charmantes sonorités de Big Inhale, premier opus de la formation montréalaise.

Dès les premières notes de Can You Feel It, autant la construction du morceau que le timbre de la guitare me rappellent les irrésistibles mélodies de Solids. Avec cette entrée prometteuse, le bal est lancé, peu à peu, les éléments se mettent en place, la guitare criarde, les percussions rythmées, la basse pesante puis la voix éthérée. Cette combinaison d’un magnifique équilibre présent tout au long des neuf titres s’efface parfois pour faire place à de vaporeux moments de flottement ou à des segments plus soutenus où les trois membres poussent d’un même élan, créant un mur de son fort sympathique.

Big Inhale se présente comme un monolithe à l’identité propre et homogène, un son rafraîchissant auquel, j’ose espérer, Penny Diving restera fidèle et qui pourrait lui ouvrir les portes du célèbre Bang Bang Bar de Twin Peaks.

Tout le contenu 360

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

The First Eloi – Low Glow

The First Eloi – Low Glow

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Joel Ross – nublues

Joel Ross – nublues

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Apolline Jesupret – Lueurs

Apolline Jesupret – Lueurs

Influences d’Obiora

Influences d’Obiora

Inscrivez-vous à l'infolettre