Pays : France Label : Romance Music / Universal Genres et styles : pop-rock / synth-pop Année : 2022

Benjamin Biolay – Saint-Clair

· par Claude André

C’est avec sa participation au magnifique album Chambre avec vue d’Henri Salvador, pour lequel il cosignait quatre titres dont le classique Jardin d’hiver, que Benjamin Biolay fit une entrée fracassante sur la scène de la variété française top qualité.

C’était il y a un peu plus de 20 ans. Puis il nous a donné des œuvres très senties sur le plan atmosphérique, dont Rose Kennedy qui lui valu la Victoire de l’album révélation de l’année 2002 et sur lequel on entrevoyait les volutes de Gainsbourg se répandre ici et là.

Après quelques opus moins retentissants, il ébranle les colonnes du temple en 2009 avec le bien nommé La Superbe, un des apports incontournables au corpus de la variété française. Depuis ce temps, on attendait l’œuvre qui nous transporterait autant que le fit ce double album conceptuel qui explorait une rencontre amoureuse de l’ivresse du début à la cruauté du quotidien qui s’installe, entraînant la rupture dans son sillage.

Onze ans plus tard, on fondait nos espoirs sur Grand Prix, son 9e album studio qui succédait au discret Volver, paru en 2017. Allait-il nous rendre accros comme le fit La Superbe, cette épopée intime si marquante? Malgré Comment est ta peine?, notre morceau hyper accrocheur, envoûtant et coup de cœur de l’année 2020, l’album articulé autour de sa passion pour les bagnoles de course ne distillait pas les essences enivrantes tant attendues, hormis quelques titres convaincants dont Comme une voiture volée, Vendredi 12 ou encore la chanson-titre.

Et maintenant, ça y est, vous demandez-vous?

Moins enveloppant sur le plan du spleen atmosphérique que La Superbe, Biolay nous frappe néanmoins droit au plexus grâce à ce don qu’il possède de créer des mélodies des plus ensorcelantes. C’est notamment le cas du titre Les Joues roses, qui cartonnera assurément partout où l’on aime danser en français, et du très réussi morceau Rends l’amour.

Mélomane amateur de The Strokes et de The Fab Four et aussi fana de Ferré, l’artiste en retient l’audace langagière allant même jusqu’à nous avouer, en guise de métaphore, qu’il a « fait prostitué » dans le morceau (Un) Ravel. Ça nous change d’une certaine aseptisation généralisée.

Comme Gainsbarre en son temps, Biolay, qui s’est récemment épanché sur son penchant pour la vodka, aime collaborer ou s’amouracher des plus belles artistes de la scène musicale. Après Karen Ann, Chiara Mastroianni et Vanessa Paradis, le frère de la chanteuse Coralie Clément propose cette fois un duo avec Clara Luciani, la pop star du moment, pour la très accrocheuse composition Santa Clara.

Bref, pour ce 10e album qui aligne 17 titres, on ne recensera pas les innombrables collaborations avec tout ce qui compte en France, dont Isabelle Boulay. Biolay semble plus serein, moins aigri, heureux d’être content et libre de danser sur des textes, ma foi, pas piqués des vers, bien au contraire.

M’est avis qu’on prendra assurément des refills jusqu’à plus soif et basta pour La Superbe. Exit la mélancolie, place à la fête. Champagne!

Tout le contenu 360

Zaho de Sagazan achève sa conquête de l’Amérique franco

Zaho de Sagazan achève sa conquête de l’Amérique franco

Clôture des Francos | La soul/ R&B francophone sous les projecteurs

Clôture des Francos | La soul/ R&B francophone sous les projecteurs

Francos | Eddy de Pretto, entre douceur et défoulement

Francos | Eddy de Pretto, entre douceur et défoulement

Francos | Valence, la beauté de l’insomnie

Francos | Valence, la beauté de l’insomnie

Du Miel de montagne, de la Bagarre, du punk manière DVTR

Du Miel de montagne, de la Bagarre, du punk manière DVTR

La meilleure version de Karkwa

La meilleure version de Karkwa

Suoni: retour sur Luke Stewart + Tcheser Holmes + Aquiles Navarro + Keir Neuringer + Nicolas Caloia + skin tone + Geneviève Gauthier + Jason « Blackbird » Selman + Charlotte Layec + Dave Rempis + Tashi Dorji + Eric Hove

Suoni: retour sur Luke Stewart + Tcheser Holmes + Aquiles Navarro + Keir Neuringer + Nicolas Caloia + skin tone + Geneviève Gauthier + Jason « Blackbird » Selman + Charlotte Layec + Dave Rempis + Tashi Dorji + Eric Hove

Présente ta chanson | Dankoroba par Djely Tapa

Présente ta chanson | Dankoroba par Djely Tapa

Suoni  | Sick of Fun… vraiment malade !

Suoni  | Sick of Fun… vraiment malade !

Wisp – Pandora

Wisp – Pandora

Philippe Brach aux Francos : party caniculaire sur la Place des Festivals

Philippe Brach aux Francos : party caniculaire sur la Place des Festivals

Dômesicle à la SAT | Dombrance: costard, moustache, frenchy électro… party !

Dômesicle à la SAT | Dombrance: costard, moustache, frenchy électro… party !

Hommage à l’ami JP aux Francos… Écoute ça !

Hommage à l’ami JP aux Francos… Écoute ça !

Daniel Boucher, sérénité flamboyante

Daniel Boucher, sérénité flamboyante

Aliocha Schneider aux Francos | Paysage de la Grèce, chaleur de Montréal

Aliocha Schneider aux Francos | Paysage de la Grèce, chaleur de Montréal

Hermanos Gutiérrez – Sonido Cosmico

Hermanos Gutiérrez – Sonido Cosmico

Aquaserge – La fin de l’économie

Aquaserge – La fin de l’économie

DoNormaal – Palmspringa

DoNormaal – Palmspringa

Suoni, un 17 juin | Réverbérations, voix et réflexions multiples

Suoni, un 17 juin | Réverbérations, voix et réflexions multiples

Lili St-Cyr et les folles nuits de Montréal

Lili St-Cyr et les folles nuits de Montréal

Des filles qui rockent

Des filles qui rockent

Yamê aux Francos de Montréal: un pari réussi !

Yamê aux Francos de Montréal: un pari réussi !

Inscrivez-vous à l'infolettre