Pays : Suisse Label : La Dolce Volta Genres et styles : classique moderne / classique occidental Année : 2022

Béatrice Berrut – Mahler | Schoenberg : Jugendstil

· par Alexandre Villemaire

Pour son plus récent album, la Suissesse Béatrice Berrut assouvit un plaisir coupable : être en mesure, en tant que pianiste, d’interpréter à l’aide de son instrument des œuvres postromantiques germaniques. Cet album est constitué essentiellement de pièces pour orchestre, un ensemble qui prenait un essor important durant la seconde moitié du XIXe et le début du XXe siècle. Béatrice Berrut a transcrit pour son instrument des pages de répertoire qui illustrent l’évolution sonore et les changements d’esthétiques de l’époque. Gustav Mahler et Arnold Schoenberg incarnent bien cet « art nouveau » (Jugendstil), à la recherche d’autres moyens de rendu créatif; le premier en cherchant à « maximaliser » la portée de l’orchestre et de son timbre, et le second en ouvrant la porte à l’expressionnisme pour éventuellement faire place à un abandon de la tonalité. De prime abord, nous pouvons dire que l’exercice auquel s’est livré l’interprète est stylistiquement réussi et cohérent. Sa paraphrase de La Nuit transfigurée (Verklärte Nacht) de Shoenberg a par ailleurs été saluée par le fils du compositeur. Tant dans cette œuvre phare et précoce de Schoenberg, encore très tonale, que dans les différents mouvements extraits des symphonies n3, 5 et 6 de Mahler, Béatrice Berrut a su faire ressortir des œuvres les éléments importants de leur substrat musical. Son jeu élégant et virtuose confère aux œuvres un caractère plus intimiste, sans pour autant diminuer la nature et l’esprit de leur timbre et leur esthétique ample.

Tout le contenu 360

Zaho de Sagazan achève sa conquête de l’Amérique franco

Zaho de Sagazan achève sa conquête de l’Amérique franco

Clôture des Francos | La soul/ R&B francophone sous les projecteurs

Clôture des Francos | La soul/ R&B francophone sous les projecteurs

Francos | Eddy de Pretto, entre douceur et défoulement

Francos | Eddy de Pretto, entre douceur et défoulement

Francos | Valence, la beauté de l’insomnie

Francos | Valence, la beauté de l’insomnie

Du Miel de montagne, de la Bagarre, du punk manière DVTR

Du Miel de montagne, de la Bagarre, du punk manière DVTR

La meilleure version de Karkwa

La meilleure version de Karkwa

Suoni: retour sur Luke Stewart + Tcheser Holmes + Aquiles Navarro + Keir Neuringer + Nicolas Caloia + skin tone + Geneviève Gauthier + Jason « Blackbird » Selman + Charlotte Layec + Dave Rempis + Tashi Dorji + Eric Hove

Suoni: retour sur Luke Stewart + Tcheser Holmes + Aquiles Navarro + Keir Neuringer + Nicolas Caloia + skin tone + Geneviève Gauthier + Jason « Blackbird » Selman + Charlotte Layec + Dave Rempis + Tashi Dorji + Eric Hove

Présente ta chanson | Dankoroba par Djely Tapa

Présente ta chanson | Dankoroba par Djely Tapa

Suoni  | Sick of Fun… vraiment malade !

Suoni  | Sick of Fun… vraiment malade !

Wisp – Pandora

Wisp – Pandora

Philippe Brach aux Francos : party caniculaire sur la Place des Festivals

Philippe Brach aux Francos : party caniculaire sur la Place des Festivals

Dômesicle à la SAT | Dombrance: costard, moustache, frenchy électro… party !

Dômesicle à la SAT | Dombrance: costard, moustache, frenchy électro… party !

Hommage à l’ami JP aux Francos… Écoute ça !

Hommage à l’ami JP aux Francos… Écoute ça !

Daniel Boucher, sérénité flamboyante

Daniel Boucher, sérénité flamboyante

Aliocha Schneider aux Francos | Paysage de la Grèce, chaleur de Montréal

Aliocha Schneider aux Francos | Paysage de la Grèce, chaleur de Montréal

Hermanos Gutiérrez – Sonido Cosmico

Hermanos Gutiérrez – Sonido Cosmico

Aquaserge – La fin de l’économie

Aquaserge – La fin de l’économie

DoNormaal – Palmspringa

DoNormaal – Palmspringa

Suoni, un 17 juin | Réverbérations, voix et réflexions multiples

Suoni, un 17 juin | Réverbérations, voix et réflexions multiples

Lili St-Cyr et les folles nuits de Montréal

Lili St-Cyr et les folles nuits de Montréal

Des filles qui rockent

Des filles qui rockent

Yamê aux Francos de Montréal: un pari réussi !

Yamê aux Francos de Montréal: un pari réussi !

Inscrivez-vous à l'infolettre