Adriana Calcanhotto – Errante

· par Michel Labrecque

Errante est son dixième album studio. Adriana Calcanhotto chante depuis 30 ans.  Elle réussit depuis toujours à conjuguer la popularité avec la recherche esthétique et poétique. Beaucoup moins connue sous nos latitudes que les Caetano Veloso et Gilberto Gil de la génération précédente, Adriana Calcanhotto est vénérée dans son pays. Sa contribution est tout à fait originale.

Adriana Calcanhotto est d’abord et avant tout une femme à la guitare qui raconte des histoires. Elle sait parfaitement jouer avec la sonorité de la langue portugaise – d’ailleurs, elle donne des cours d’écriture de chanson à l’Université de Coïmbra au Portugal.

À chaque album,  la dame arrive à transformer son habillage musical. Sur Errante, la section de cuivres, les percussions, les guitares et les claviers, magnifient ces chansons avec des arrangements surprenants. 

Tous les genres brésiliens se fusionnent ou se juxtaposent: samba, bossa nova, maxixe, funk, rock ou même des impulsions de jazz expérimental sur la dernière pièce, Nômade. Mais tout cela se tient parfaitement. 

Avec Marisa Monte, que nous pourrons voir bientôt au Festival de Jazz de Montréal, et Ana Carolina, Adriana Calcanhotto incarne une génération de Brésiliennes plus autonomes et indépendantes que leurs prédécesseures.

Elle est aussi une militante LGBTQ, ce qui n’est pas toujours évident dans un pays comme le Brésil. 

Aujourd’hui dans la cinquantaine, Adriana Calcanhotto garde le contact avec les générations suivantes. En 2019, avec Nada Ficou No Lugar, elle invitait des jeunes artistes brésiliens à réinterpréter ses chansons. Intéressant dialogue musical.

Errante nous amène dans le monde intérieur de madame Calcanhotto, qui est très riche de réflexions sur l’humain et le Brésil. On ne s’ennuie pas une seconde même si on ne comprend pas la langue.

Tout le contenu 360

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

The First Eloi – Low Glow

The First Eloi – Low Glow

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Joel Ross – nublues

Joel Ross – nublues

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Apolline Jesupret – Lueurs

Apolline Jesupret – Lueurs

Influences d’Obiora

Influences d’Obiora

Inscrivez-vous à l'infolettre