Pays : Irlande Label : Partisan Genres et styles : post-punk Année : 2020

A Hero’s Death

· par Patrick Baillargeon

Après les trois extraits parus au cours de l’année – la chanson-titre, I Don’t Belong et Televised Mind le mois dernier –, on pouvait déjà se faire une petite idée du ton que prendrait ce deuxième effort de la formation de Dublin. Dix-huit mois après la parution de son fort célébré premier album Dogrel, les Fontaines D.C. ont à nouveau fait appel au réalisateur Dan Carey, mais cette fois-ci en optant pour une ambiance un peu plus sombre et mélancolique que sur Dogrel. A Hero’s Death est un album plus complexe et difficile que le précédent, un disque qui se veut un équilibre entre la joie de vivre et la dépression, selon le chanteur Grian Chatten… Reste que, à l’écoute des onze pièces qui composent ce deuxième album, on pencherait plutôt vers le côté obscur que vers la lumière. Avec A Hero’s Death, les Fontaines DC jettent un regard cru et lucide sur l’état du monde actuel; un disque moins « punk » dans le ton (lire nerveux ou frénétique) mais plus « no future » dans l’esprit, avec tout de même un soupçon d’espoir. Rappelant un peu moins The Fall mais toujours un peu les Oasis à leur meilleur (un exploit vu le nombre de navets écrits par les frères Gallagher), Joy Division, le Velvet Underground (excellente I Was Not Born), John Cooper Clarke pour le côté plus déclamé que chanté, et le psychédélisme fleuri avec l’inattendu et bien nommée Sunny, A Hero’s Death démontre que le groupe irlandais a su passer par-dessus le battage médiatique et la célébrité engendrés par le succès de son premier disque pour offrir un album introspectif, intense et authentique. 

Tout le contenu 360

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

The First Eloi – Low Glow

The First Eloi – Low Glow

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Joel Ross – nublues

Joel Ross – nublues

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Apolline Jesupret – Lueurs

Apolline Jesupret – Lueurs

Influences d’Obiora

Influences d’Obiora

Inscrivez-vous à l'infolettre