SMCQ | Piano contemporain: le marathon de Montréal !

Entrevue réalisée par Alain Brunet
Genres et styles : Musique contemporaine

renseignements supplémentaires

Du vendredi 3 au dimanche 5 novembre, un véritable marathon pianistique se met en branle. 

Dans le cadre de la Série Hommage à Sandeep Bhagwati, la Société de musique contemporaine du Québec présente 8 récitals avec d’excellents pianistes rompus à la musique d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs: Moritz Ernst (Allemagne), Erik Bertsch (Italie), Viktor Lazarov, Philippe Prud’homme,  Pamela Reimer, Daniel Áñez, Brigitte Poulin.

Au cœur de ce vaste déploiement d’ivoires,  se trouve Music of Crossings de Sandeep Bhagwati, un cycle de 36 courtes pièces présenté en trois récitals interprétés par le pianiste de réputation internationale Moritz Ernst.

Les 5 autres récitals proposent un ensemble d’œuvres contemporaines, pour la plupart récentes, de Francis Battah, Luciano Berio, Émilie Girard-Charest, Anna Korsun, Helmut Lachenmann, Cassandra Miller, Leon Miodrag Lazarov Pashu, Gordon Monahan, François Morel, Jocelyn Morlock, Sarah Nemtzov, Snežana Nešić, Fabio Nieder, Silvio Palmieri, Karlheinz Stockhausen, Marco Stroppa et Ann Southam.

Qui plus est, trois créations sont inscrites au programme, gracieuseté de Serge Arcuri, Michael Oesterle et Yuliya Zakharava.

Simon Bertrand, nouveau directeur artistique de la SMCQ, nous présente le concept :


PAN M 360 : Quel est le rapport entre l’hommage à Sandeep Bagwati et cette  série de concerts piano?  


Simon Bertrand : L’idée est venue de ma prédécesseure, Ana Sokolović  Tout simplement, c’est que Sandeep Bagwati, autour duquel la SMCQ présente une série hommage,  a écrit un grand cycle  de 36 pièces pour piano. Un cycle fascinant, je dois dire. Vraiment! C’est totalement poly-esthétique, donc il n’y a pas une seule pièce de ce cycle qui fonctionne avec un langage homogène. Il y a certains mouvements où on a des références au système modal ou tonal, pendant que d’autres œuvres sont rigoureusement atonales, etc. Il y a vraiment de tout


PAN M 360 :  Les gens qui aiment la musique de création ne peuvent plus dire « C’est tonal, c’est modal ou autre. Tu peux utiliser du modal, du tonal, de l’atonal du textural.


Simon Bertrand :  Exact, lui  mélange tout ça et c’est c’est un site très intéressant, c’est inspiré de l’ouvrage La Vie mode d’emploi de Georges Pérec. C’est donc un cycle de 36 pièces qui fait plus de deux heures, je pense. Évidemment, ce n’était pas possible de jouer tout ça d’un seul coup; puisque l’on vit dans une société TDAH, à peu près tout le monde a beaucoup de difficultés à se concentrer pour absorber des contenus lourds.


PAN M 360 : Alors comment vous y êtes-vous pris?


Simon Bertrand :  Pour présenter le cycle complet de Sandeep Bagwati, nous avons convenu qu’il fallait  trois concerts interprétés par Moritz Ernst, un superbe pianiste venu d’Allemagne. Et puis l’idée est venue à Ana de faire graviter autour du cycle de Sandeep   d’autres œuvres et d’autres pianistes invités dans une série qui s’avère au final un authentique marathon de piano. 


PAN M 360 : Alors plutôt que se limiter au cycle de Sandeep Bhagwati en trois récitals de piano, l’idée était de construire autour!


Simon Bertrand :  Oui carrément. Il y a donc huit récitals, huit concerts. Aussi, l’idée d’Ana, consistait à réunir des compositeurs de trois pays, Italie, Allemagne, Canada. On trouve en tout 22 compositeurs au programme !  Alors on a des compositeurs et des solistes de réputation internationale, et une portion importante de compositeurs locaux.  


PAN M 360 : Peut-on compter des créations dans ce marathon?


Simon Bertrand :  De notre communauté locale, il y a des commandes de la SMCQ données à Serge Arcuri et Michael Oesterle qui seront jouées pour la première fois, et il en sera de même aussi pour une création de Yuliya Zakharava, compositrice d’origine biélorusse.

PAN M 360: Il faut s’atteler !

Liens vers les récitals

Vendredi 3 novembre 2023

Samedi 4 novembre 2023

Dimanche 5 novembre 2023

Jusqu’à 45% de rabais

Régulier / Aîné, Étudiant (taxes et frais inclus)
22$ / 18$ pour 1 récital
38$ / 31$ pour 2 récitals (-15%)
54$ / 44$ pour 3 récitals (-20%)
68$ / 56$ pour 4 récitals (-25%)
80$ / 66$ pour 5 récitals (-30%)
90$ / 74$ pour 6 récitals (-35%)
98$ / 80$ pour 7 récitals (-40%)
104$ / 86$ pour les 8 récitals (-45%)

Lieu

Salle de concert – Conservatoire de musique de Montréal
4750, avenue Henri-Julien
Métro Laurier ou métro Mont-Royal
514-873-4031 poste 313

Tout le contenu 360

DES hymnes à l’amour du côté de Bohème

DES hymnes à l’amour du côté de Bohème

Suoni per il popolo | Le jazz incendiaire et engagé de Irreversible Entanglements

Suoni per il popolo | Le jazz incendiaire et engagé de Irreversible Entanglements

JAKŌ et ses paysages sonores expérimentaux aux Suoni

JAKŌ et ses paysages sonores expérimentaux aux Suoni

Ishi Tishi et leur soirée avec tous les animaux aux Suoni

Ishi Tishi et leur soirée avec tous les animaux aux Suoni

Suoni per il popolo | On pique un jasette avec une légende de la musique contemporaine : Howard Skempton

Suoni per il popolo | On pique un jasette avec une légende de la musique contemporaine : Howard Skempton

Tali Rose partage son Piknic Electronik

Tali Rose partage son Piknic Electronik

Festival Classica pour enfants | Denis Gougeon et Julie Daoust nous causent « biscuits, tempêtes et mélodies »

Festival Classica pour enfants | Denis Gougeon et Julie Daoust nous causent « biscuits, tempêtes et mélodies »

Festival Classica – Fauré et Dubois au siècle dernier

Festival Classica – Fauré et Dubois au siècle dernier

Habitat Sonore au Centre Phi| Playlist estivale et lieu idéal pour l’écoute active et immersive

Habitat Sonore au Centre Phi| Playlist estivale et lieu idéal pour l’écoute active et immersive

Piknic Électronik | Pretty Privilege, transidentité,  joie, insolence

Piknic Électronik | Pretty Privilege, transidentité, joie, insolence

Suoni | Sarah Davachi et l’enjeu d’être jouée par No Hay Banda

Suoni | Sarah Davachi et l’enjeu d’être jouée par No Hay Banda

Suoni Per Il Popolo | The Jellicle Kiki Ball

Suoni Per Il Popolo | The Jellicle Kiki Ball

Centre PHI | KALLITECHNIS incarne sensualité et introspection.

Centre PHI | KALLITECHNIS incarne sensualité et introspection.

Festival Classica – Hommage à Queen

Festival Classica – Hommage à Queen

Vincent Lauzer parle de la programmation de Montréal baroque 2024

Vincent Lauzer parle de la programmation de Montréal baroque 2024

Au Gala de la Terre, l’Orchestre de l’Agora, Natasha Kanapé Fontaine, Claudie Bertounesque, Richard Strauss, Élizabeth St-Gelais | Nicolas Ellis explique

Au Gala de la Terre, l’Orchestre de l’Agora, Natasha Kanapé Fontaine, Claudie Bertounesque, Richard Strauss, Élizabeth St-Gelais | Nicolas Ellis explique

Bell Orchestre immersif et interactif: House Music devient Sound House à la SAT

Bell Orchestre immersif et interactif: House Music devient Sound House à la SAT

Festival Classica | La parole de Georges Sand, les mots de Denis Plante

Festival Classica | La parole de Georges Sand, les mots de Denis Plante

Festival Classica | Un anniversaire symphonique pour Starmania et Jacques Lacombe

Festival Classica | Un anniversaire symphonique pour Starmania et Jacques Lacombe

Festival Classica | Un hommage à Théodore Dubois signé Lavigueur et Sinfonia

Festival Classica | Un hommage à Théodore Dubois signé Lavigueur et Sinfonia

Dumai Dunai sort son premier album… et en cause

Dumai Dunai sort son premier album… et en cause

SAT Dômesicle | Elena Colombi, beaucoup de la tête pour le corps

SAT Dômesicle | Elena Colombi, beaucoup de la tête pour le corps

Humidex Records fête ses cinq ans à la SAT!

Humidex Records fête ses cinq ans à la SAT!

Jill Barber : en français encore et toujours!

Jill Barber : en français encore et toujours!

Inscrivez-vous à l'infolettre