Centre PHI | KALLITECHNIS incarne sensualité et introspection.

Entrevue réalisée par Alain Brunet

renseignements supplémentaires

Née Cassandra Kouremenos, KALLITECHNIS est une chanteuse, auteure-compositrice, danseuse et artiste visuelle encline à la sensualité et l’introspection. Née et élevée dans Parc Ex, quartier immigrant bien connu de Montréal pour ses communautés grecque et indo-pakistanaise. Depuis 2016, elle a sorti simples et EP, très influencés par la soul, le R&B et la pop éthérée. Aujourd’hui transplantée en Californie, elle a sorti l’album MOOD RING le 31 mai. Elle s’apprête à interpréter ce nouveau matériel dans une tournée nord-américaine où elle s’arrêtera dans sa ville natale, plus précisément au Centre PHI, le 16 juin. Et c’est exactement pour cela qu’elle répond aux questions de PAN M 360.

PAN M 360 : Depuis 2016, vous avez sorti des singles et des EPs. Cette année, 11 nouvelles chansons sur l’album WOUND UP, précédé de 2 micro-albums avec tout à fait le même matériel. C’est un véritable accomplissement ! Où vous voyez-vous après 8 ans passés en tant que chanteuse professionnelle ?

KALLITECHNIS : J’ai sorti ce projet intitulé MOOD RING, précédé de singles. Il s’agit d’une stratégie de sortie appelée la méthode de la cascade.  En ce moment, je me trouve dans un espace émotionnel et spirituel que je n’ai jamais connu auparavant. Je cherche à transformer et à ajuster la façon dont je me présente dans la musique. Je ne sais pas encore de quoi il s’agit, mais je sais que c’est nécessaire si je souhaite une carrière durable dans cette industrie en tant qu’artiste indépendant. Ce qui a fonctionné pour moi jusqu’à présent ne continuera pas à fonctionner. L’industrie évolue trop rapidement et il devient de plus en plus difficile pour les artistes indépendants de subvenir à leurs besoins.

PAN M 360 : Comment voyez-vous la direction artistique de ce nouveau matériel, si vous le comparez à votre travail précédent ?

KALLITECHNIS : La direction artistique de ce nouveau projet est à la fois ancrée et éthérée. Ce projet est coloré, très sensuel et centré sur la nature cyclique de l’amour.

PAN M 360 : Quelle est pour vous l’identité artistique de cette nouvelle réalisation ?

KALLITECHNIS : Ce nouveau projet marque une progression dans la qualité de la musique dont je suis capable. C’est un reflet de ma croissance en tant qu’artiste et plus particulièrement en tant qu’autrice et compositrice.

KALLITECHNIS:Je cherche qui s’intéresse à la collaboration tout autant que moi. J’attends des collaborateurs qu’ils laissent une part d’eux-mêmes dans le travail, comme je le fais toujours. C’est toujours plus gratifiant lorsque nous investissons tous deux la même quantité d’attention et d’énergie dans le travail. Je n’aime pas l’idée d’engager des collaborateurs pour qu’ils fournissent simplement un service. Le produit final doit être le reflet de sa personnalité autant que de la mienne. Nous devrions tous deux vouloir et viser le meilleur. 

PAN M 360 : Travaillez-vous avec un noyau stable de musiciens ? En studio ? En concert ?

KALLITECHNIS : Je travaille avec un groupe de musiciens/producteurs avec lesquels il y une grande alchimie et qui sont aussi motivés que moi. 

PAN M 360 : Il est évident que vous aimez la soul/R&B et la pop.  En tant qu’autrice, compositrice et interprète douée dans ce style, qu’est-ce qui vous différencie des autres chanteuses de soul/R&B ? Quel est votre propre point de vue ? Comment vous êtes-vous libérée de vos modèles ? Et qui étaient ces modèles ?

KALLITECHNIS : Je pense que mon choix de sujets, mon style d’écriture et mon timbre de voix me distinguent de certains de mes modèles et contemporains. Sade, Destiny’s Child, Ne-Yo, Justin Timberlake et, plus récemment, Victoria Monet sont quelques-unes de mes sources d’inspiration.

PAN M 360 : Quelle image de vous-même voulez-vous mettre de l’avant en tant qu’artiste pop ?

KALLITECHNIS :  Je veux que les gens écoutent ma musique et se sentent moins seuls. Je veux qu’ils ressentent de l’amour. Je veux qu’ils se sentent connectés.

PAN M 360 : Bien sûr, ce que vous faites peut atteindre le marché international. Quel est votre objectif en ce sens ? Où en êtes-vous dans cette quête ?

KALLITECHNIS : Je prends les choses étape par étape. Pour l’instant, mon objectif est de donner beaucoup plus de concerts à l’étranger et de continuer à perfectionner mon art. 

PAN M 360 : Montréal est la ville où vous avez grandi dans une famille gréco-canadienne-québécoise.  Quel est votre lien d’appartenance à Montréal à ce stade de votre carrière ?

KALLITECHNIS : Je vis actuellement à Los Angeles, Montréal est mon point d’ancrage. Je m’y sentirai toujours chez moi. C’est une très grande partie de mon identité. Mais je ne pense appartenir à l’identité montréalaise et cette identité ne m’appartient pas. Je prévoir voir de grandes collaborations et laisser des impressions durables.

PAN M 360 : Que peut-on attendre du spectacle au Centre Phi le 16 juin ? Un groupe ? Des projections ? Des éclairages scéniques?

KALLITECHNIS : Humeurs. Ambiances. Couleurs. Lumières.

PAN M 360 : Ce concert montréalais sera suivi d’une tournée nord-américaine ? New York, Chicago, Vancouver, Los Angeles. Cela pourrait-il marquer un tournant dans votre carrière ?

KALLITECHNIS : Cette tournée marque une nouvelle expérience pour moi afin de m’aider à améliorer ma recette en tant qu’artiste. 

INFOS ET BILLETS ICI POUR LE SPECTACLE AU CENTRE PHI, 16 JUIN, 20H30. PREMIÈRE PARTIE: HONEYBUNN

Tout le contenu 360

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Pahua, neuve sous le soleil mexicain

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Pahua, neuve sous le soleil mexicain

Le Festival d’Art Vocal de Montréal s’ouvre au grand public

Le Festival d’Art Vocal de Montréal s’ouvre au grand public

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique – Luiz Salgado et sa guitare « caipira »

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique – Luiz Salgado et sa guitare « caipira »

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Bombino : la chaleur humaine au rythme du désert

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Bombino : la chaleur humaine au rythme du désert

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Queen Omega étend son royaume à MTL

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Queen Omega étend son royaume à MTL

Domaine Forget 2024 | Brises capverdiennes dans Charlevoix avec Lucibela

Domaine Forget 2024 | Brises capverdiennes dans Charlevoix avec Lucibela

SAT X EAF : Heith, Orchestroll, Audréanne Filion

SAT X EAF : Heith, Orchestroll, Audréanne Filion

Présente ta chanson ! Queenie nous parle de Feels Good

Présente ta chanson ! Queenie nous parle de Feels Good

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Def Mama Def, le karma des femmes

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Def Mama Def, le karma des femmes

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | ALBERTO SALGADO : Embrasser les traditions et la modernité brésilienne

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | ALBERTO SALGADO : Embrasser les traditions et la modernité brésilienne

La violence des camions brûle et recommence

La violence des camions brûle et recommence

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Plus qu’un « fils de »… voici Kirá!

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Plus qu’un « fils de »… voici Kirá!

Jowee Omicil convie les esprits libérateurs du Bwa Kayman

Jowee Omicil convie les esprits libérateurs du Bwa Kayman

Découvrez l’afrobeat thaï de la Montréalaise Salin

Découvrez l’afrobeat thaï de la Montréalaise Salin

Dobet Gnahoré : un ange passe et reste

Dobet Gnahoré : un ange passe et reste

Baltra au Piknic Electronik | De la house lo-fi à aujourd’hui

Baltra au Piknic Electronik | De la house lo-fi à aujourd’hui

Jaeden Izik-Dzurko: Retour sur le CMIM et regard vers l’avant

Jaeden Izik-Dzurko: Retour sur le CMIM et regard vers l’avant

Une soirée Meurtre et mystère à l’opéra avec Natalie Choquette

Une soirée Meurtre et mystère à l’opéra avec Natalie Choquette

Love Heart Cheat Code, nouvelle poussée de Hiatus Kaiyote

Love Heart Cheat Code, nouvelle poussée de Hiatus Kaiyote

Alain Simard rêvait de… plusieurs festivals

Alain Simard rêvait de… plusieurs festivals

Aswell: banlieusard un jour, banlieusard toujours

Aswell: banlieusard un jour, banlieusard toujours

Francos | Valence, la beauté de l’insomnie

Francos | Valence, la beauté de l’insomnie

Dômesicle à la SAT | Dombrance: costard, moustache, frenchy électro… party !

Dômesicle à la SAT | Dombrance: costard, moustache, frenchy électro… party !

DES hymnes à l’amour du côté de Bohème

DES hymnes à l’amour du côté de Bohème

Inscrivez-vous à l'infolettre