Ivytide : se tailler une place dans le monde indé

Entrevue réalisée par Jacob Langlois-Pelletier
Genres et styles : indie pop / pop

renseignements supplémentaires

Formé de Nathan Gagné (Voix), Jamie Snytte (Guitare) et Kyle Ruggiero (Basse), le groupe montréalais Ivytide attire l’attention de bien des gens, depuis un certain temps. Âgés respectivement de 24, 27 et 26 ans, les trois artistes ont notamment été les têtes d’affiche de la liste de lecture « indie pop & chill » de la plateforme d’écoutes en ligne Spotify.

Ivityde voit le jour en 2018 lorsque Nathan et Jamie se rencontrent à Avbury Studios. « La chimie a opéré très rapidement et nous avons décidé de créer un projet ensemble. Peu de temps après, Kyle s’est joint à nous », précise Jamie.

« On aime beaucoup Steve Lacy, Phoebe Bridgers, Versace et même les Beatles. On s’inspire aussi de Tyler, The Creator, Frank Ocean et Dominic Fike pour nos chansons un peu plus rap et rythmées », soutient le chanteur du groupe.

Sous licence Indica Records, le groupe a publié moving song en juillet dernier. Le guitariste indique qu’il s’est inspiré de sa vie pour écrire la chanson : « J’ai déménagé quatre fois au cours d’une période de trois ans. Chaque fois, j’ai ressenti un énorme stress de devoir repartir à zéro dans un nouvel endroit. »

Pour créer, les trois hommes partent pendant une semaine dans un chalet plusieurs fois par année. « Pendant cette semaine, on travaille sur de nombreuses maquettes musicales. À ce jour, nos meilleures chansons sont le fruit de ces semaines de création, » indique le bassiste. Lors de ses récents séjours de création, ils ont travaillé sur leur plus gros projet à ce jour, leur premier album. Ivytide est capable de transporter ses auditeurs dans leur univers et je suis très curieux de voir ce que l’avenir leur réserve. Pan M 360 a causé avec les membres d’Ivytide de leur carrière musicale, leurs inspirations et leur plus récent morceau moving song.


PAN M 360 : Comment est né Ivytide?

JAMIE : En 2018, j’ai rencontré Nathan par hasard à l’Avbury Studios. À ce moment-là, il travaillait sur son premier projet solo. Nous avons commencé à écrire et créer ensemble. La chimie a opéré très rapidement et nous avons décidé de créer un projet. Peu de temps après, Kyle s’est joint à nous et nous avons créé notre groupe. En ce qui concerne le nom, nous aimions vraiment le mot Ivy. Ainsi, nous avons tenté de trouver un autre mot pour compléter notre nom. Nous en avons essayé plusieurs comme Ivysmile, mais Ivytide est celui qui nous représentait le plus.

PAN M 360 : Quel est votre processus créatif?

IVYTIDE : Depuis quelque temps, nous décidons de partir tous ensemble pendant cinq à six jours dans un endroit isolé comme un chalet. On essaie de le faire au moins deux ou trois fois par année. Pendant cette semaine, on travaille sur de nombreuses maquettes musicales. À ce jour, nos meilleures chansons sont le fruit de ces semaines de création. Pendant ces séjours, on ne pense qu’à la musique et on est extrêmement productif. On tente d’arriver avec quelques idées pour commencer la semaine, mais on laisse place à l’improvisation et l’inspiration du moment. C’est important de laisser place à notre créativité, on ne sait jamais ce qui peut arriver.

PAN M 360 : Quel genre de musique créez-vous?

NATHAN : Nos premiers projets étaient très inspirés par le lo-fi, la bedroom-pop et l’indie. On créait de la musique très calme est facile à écouter. Récemment, nous avons commencé à faire un peu plus dans le folk et le rock indie. Nos projets sont dorénavant plus complexes, musicalement, et guidés par nos émotions. Depuis quelque temps, on explore une multitude de genres.

PAN M 360 : Justement, quelles sont vos influences musicales?

IVYTIDE : On aime beaucoup Steve Lacy, Phoebe Bridgers, Versace et même les Beatles. McCartney et sa bande trouvent toujours le moyen de se retrouver dans nos playlists. On s’inspire aussi de Tyler, The Creator, Frank Ocean et Dominic Fike pour nos chansons un peu plus rap.

PAN M 360 : Que ce soit dans les pochettes de vos projets, dans vos vidéos, dans vos publications sur les réseaux sociaux, votre contenu est toujours très professionnel, visuellement. Avez-vous des études en cinéma ou photographie? Quel est votre secret? 

KYLE : Vous avez un bon œil! Je viens tout juste d’être diplômé d’un programme de cinéma. Nous accordons tous une grande importance à l’aspect visuel d’Ivytide.Depuis la sortie de notre titre Undone, j’ai décidé de m’occuper de toute la direction artistique du groupe. C’est à ce moment que j’ai commencé à en apprendre plus sur le montage et la photographie. C’est devenu une passion pour moi. Lorsque je crée une vidéo pour un de nos titres, j’essaie de recréer visuellement les émotions présentes dans notre musique. Récemment, j’utilise beaucoup mon appareil 35 mm. J’aime les résultats et ce genre de photos ne nécessitent pas énormément de travail d’édition.

PAN M 360 : Est-ce que votre style musical vous représente dans la vie de tous les jours?

IVYTIDE : Assurément, notre musique nous représente beaucoup. Certaines de nos chansons sont plus calmes, d’autres sont hautes en énergie. Aussi, nos paroles sont dictées par nos expériences personnelles. Notre musique, c’est vraiment nous.

PAN M 360 : Comment est né moving song? Vous attendiez-vous à un tel succès de ce morceau?  

JAMIE : J’ai déménagé quatre fois au cours d’une période de trois ans. Avant mon dernier déménagement en 2020, j’étais entouré de toutes mes boîtes dans mon appartement vide et je ressentais énormément de stress. Chaque déménagement, j’ai ressenti ce stress de devoir repartir à zéro dans un nouvel endroit. Peu de temps après, j’étais dans ma douche et c’est là que j’ai eu l’idée des premières paroles, soit « I change addresses every weekend – Cause I’m not good at standing still ». Ensuite, on a créé l’instrumentale et Nathan a enregistré la chanson. C’est une chanson très rythmée et on adore la jouer en spectacle. Kyle a éprouvé du plaisir à élaborer le concept de la vidéo et de mettre en image le stress lié aux déménagements. On ne s’attendait pas à ce que cette chanson rejoigne autant les gens, mais on en est extrêmement content.

PAN M 360 : À quoi doit-on s’attendre d’Ivytide prochainement?

IVYTIDE : En ce moment, nous travaillons sur notre premier album. Ça fait quelques « semaines de créations » que l’on fait, en lien avec ce projet. On a énormément de plaisir à le faire. Nous n’avons jamais fait un projet d’une telle envergure. C’est intéressant de créer des chansons qui ont un thème en commun et une certaine cohésion. C’est plaisant d’avoir un nouveau projet et des buts à atteindre. Nous voulons faire notre meilleure musique à ce jour.

Photo : PopWrapped.

Tout le contenu 360

Totalement Sublime| Totalement Immersif | L’univers ambient d’Albédo et Parhélie à la SAT

Totalement Sublime| Totalement Immersif | L’univers ambient d’Albédo et Parhélie à la SAT

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

Isabella D’Éloize Perron – à la conquête de l’Amérique avec Vivaldi et Piazzolla

Isabella D’Éloize Perron – à la conquête de l’Amérique avec Vivaldi et Piazzolla

Shaina Hayes et son Kindergarten Heart

Shaina Hayes et son Kindergarten Heart

Piano Symphonique | Julia Mirzoev, Braden McConnell & Antoine Rivard-Landry

Piano Symphonique | Julia Mirzoev, Braden McConnell & Antoine Rivard-Landry

La recette de « l’acclimatisation » de Jean Jean Roosevelt? Produire un album à Montréal!

La recette de « l’acclimatisation » de Jean Jean Roosevelt? Produire un album à Montréal!

In Pursuit Of Repetitive Beats : connexion humaine via la RV

In Pursuit Of Repetitive Beats : connexion humaine via la RV

Un nouveau festival de jazz fondé par Martha Wainwright

Un nouveau festival de jazz fondé par Martha Wainwright

La grande transition d’Anton Webern par le Quatuor Molinari

La grande transition d’Anton Webern par le Quatuor Molinari

Semaine du Neuf | Il n’y a pas de musique sans vent. L’être contre le vent de Matthias Krüger

Semaine du Neuf | Il n’y a pas de musique sans vent. L’être contre le vent de Matthias Krüger

L’électro swana de Deena Abdelwahed: syncrétisme, engagement, nouvelle norme

L’électro swana de Deena Abdelwahed: syncrétisme, engagement, nouvelle norme

Nicolas Boulerice et Frédéric Samson inaugurent le CoolTrad

Nicolas Boulerice et Frédéric Samson inaugurent le CoolTrad

Semaine du Neuf | L’Ensemble Hopper, fréquences liégeoises

Semaine du Neuf | L’Ensemble Hopper, fréquences liégeoises

Semaine du Neuf | Cléo Palacio-Quintin nous parle du Vivier Mix

Semaine du Neuf | Cléo Palacio-Quintin nous parle du Vivier Mix

Semaine du Neuf | Pierre Jodlowski et la « dramaturgie compositonnelle »

Semaine du Neuf | Pierre Jodlowski et la « dramaturgie compositonnelle »

Semaine du Neuf | Architek Percussion et  2 compositrices canadiennes: Sabrina Schroeder et Nicole Lizée

Semaine du Neuf | Architek Percussion et 2 compositrices canadiennes: Sabrina Schroeder et Nicole Lizée

Semaine du Neuf | L’Afghanistan psychédélique de Sam Shalabi et Shaista Latif

Semaine du Neuf | L’Afghanistan psychédélique de Sam Shalabi et Shaista Latif

Semaine du Neuf | Sixtrum : la magie des percussions… aquatiques!

Semaine du Neuf | Sixtrum : la magie des percussions… aquatiques!

Semaine du Neuf | Beethoven 3.0 par l’ensemble collectif9

Semaine du Neuf | Beethoven 3.0 par l’ensemble collectif9

Semaine du Neuf | Les expériences haptiques et interdisciplinaires de Jimmie Leblanc et Fareena Chanda

Semaine du Neuf | Les expériences haptiques et interdisciplinaires de Jimmie Leblanc et Fareena Chanda

Inscrivez-vous à l'infolettre