OFF Jazz | Bogdan Gumenyuk : des graines d’Ukraine en terre jazz défrichée

par Frédéric Cardin

Le saxophoniste montréalais d’origine ukrainienne Bogdan Gumenyuk donnait hier soir un concert où il introduisait dans sa musique des instruments à vents traditionnels venus de son pays natal. L’annonce promettait en effet un voyage dans un répertoire inspiré de pièces traditionnelles ukrainiennes et de sonorités inusitées. Le résultat fut beaucoup plus conventionnel que prévu. Les incongruités sonores d’instruments tels que le rig (une corne de vache) et le double sopilka (une flûte) ont été occasionnellement présentes, mais pas plus. Cela dit, certains ont quand même eu un effet spectaculaire, comme le trembika, une grande flûte (énorme!, environ 3 mètres de long!) qui dépassait largement la scène et se retrouvait presque dans le public quand Gumenyuk en jouait. Avec une sonorité de cor de chasse en bois, à peu près, ça tonnait pas mal fort dans le petit Dièse Onze. 

La musique elle-même naviguait en eaux assez classiques du jazz : ballades que n’auraient pas reniées les ténors de la Côte Ouest d’une certaine époque (Getz, Gordon), bop fébrile, blues dandinant, etc. On a aimé une mélodie qui provenait du répertoire populaire ukrainien, bien sûr, et aussi quelques incartades plus modernes comme La Terre en soi, sortie en format EP il y a peu (et dont je vous invite à lire ma critique). Mais en général, on était devant un produit plus prudent que son album Love Letters to the Other Side, sorti en 2022, et qui maniait avec conformité mais abondamment de feu et de sincérité un hard bop de fort belle facture (malgré la présence de deux titres du disque en question). Les touches d’instrumentation inusitée ont plus donné l’impression d’un perlage saupoudré que d’une réelle base conceptuelle. 

Mais bon, on a eu droit, c’est le plus important, à de belles et solides envolées solistes de tous les membres du quartette en place : Paul Shrofel au piano, Sandy Eldred à la contrebasse, John Hollenbeck à la batterie et bien sûr Bogdan lui-même au ténor et solide souffleur. D’ailleurs, le public nombreux a souvent chaudement applaudi. 

Crédit photo : V. Yanuk

Tout le contenu 360

Zaho de Sagazan achève sa conquête de l’Amérique franco

Zaho de Sagazan achève sa conquête de l’Amérique franco

Clôture des Francos | La soul/ R&B francophone sous les projecteurs

Clôture des Francos | La soul/ R&B francophone sous les projecteurs

Francos | Eddy de Pretto, entre douceur et défoulement

Francos | Eddy de Pretto, entre douceur et défoulement

Francos | Valence, la beauté de l’insomnie

Francos | Valence, la beauté de l’insomnie

Du Miel de montagne, de la Bagarre, du punk manière DVTR

Du Miel de montagne, de la Bagarre, du punk manière DVTR

La meilleure version de Karkwa

La meilleure version de Karkwa

Suoni: retour sur Luke Stewart + Tcheser Holmes + Aquiles Navarro + Keir Neuringer + Nicolas Caloia + skin tone + Geneviève Gauthier + Jason « Blackbird » Selman + Charlotte Layec + Dave Rempis + Tashi Dorji + Eric Hove

Suoni: retour sur Luke Stewart + Tcheser Holmes + Aquiles Navarro + Keir Neuringer + Nicolas Caloia + skin tone + Geneviève Gauthier + Jason « Blackbird » Selman + Charlotte Layec + Dave Rempis + Tashi Dorji + Eric Hove

Présente ta chanson | Dankoroba par Djely Tapa

Présente ta chanson | Dankoroba par Djely Tapa

Suoni  | Sick of Fun… vraiment malade !

Suoni  | Sick of Fun… vraiment malade !

Wisp – Pandora

Wisp – Pandora

Philippe Brach aux Francos : party caniculaire sur la Place des Festivals

Philippe Brach aux Francos : party caniculaire sur la Place des Festivals

Dômesicle à la SAT | Dombrance: costard, moustache, frenchy électro… party !

Dômesicle à la SAT | Dombrance: costard, moustache, frenchy électro… party !

Hommage à l’ami JP aux Francos… Écoute ça !

Hommage à l’ami JP aux Francos… Écoute ça !

Daniel Boucher, sérénité flamboyante

Daniel Boucher, sérénité flamboyante

Aliocha Schneider aux Francos | Paysage de la Grèce, chaleur de Montréal

Aliocha Schneider aux Francos | Paysage de la Grèce, chaleur de Montréal

Hermanos Gutiérrez – Sonido Cosmico

Hermanos Gutiérrez – Sonido Cosmico

Aquaserge – La fin de l’économie

Aquaserge – La fin de l’économie

DoNormaal – Palmspringa

DoNormaal – Palmspringa

Suoni, un 17 juin | Réverbérations, voix et réflexions multiples

Suoni, un 17 juin | Réverbérations, voix et réflexions multiples

Lili St-Cyr et les folles nuits de Montréal

Lili St-Cyr et les folles nuits de Montréal

Des filles qui rockent

Des filles qui rockent

Yamê aux Francos de Montréal: un pari réussi !

Yamê aux Francos de Montréal: un pari réussi !

Inscrivez-vous à l'infolettre