Ausgang Plaza ou comment être rassembleur et inclusif dans un « espace public fragmenté »  

par Salima Bouaraour

« Programmation éclatée », « développer la curiosité du public », « forcer les rencontres  inter-culturelles montréalaises », tels sont les termes employés par Malick Touré pour décrire le travail accompli et les objectifs à atteindre de ce lieu unique en son genre: Ausgang Plaza.  Son directeur général explique les enjeux de cet “espace public fragmenté” qui se veut un lieu de vie rassembleur et inclusif.

Un concept de bar culturel à la montréalaise avant gardiste  

Fondé en 2014, Ausgang Plaza est un organisme sans but lucratif qui œuvre dans la diffusion  et la production d’initiatives culturelles locales, situé en plein cœur de Rosemont, sur la Plaza  Saint-Hubert. La bâtisse se répartit en une multitude d’espaces locatifs: une salle de diffusion  pluridisciplinaire de 4 500 pieds carrés, une boutique pop-up, un studio de production, une  librairie et une école d’art.  

Des événements pluridisciplinaires sont accueillis, tout au long de l’année, depuis 7 ans:  musique, danse, art visuel et cinématographique, conférence et débat. La programmation est  pensée et élaborée en collaboration avec des acteurs et des actrices de la vie culturelle  montréalaise.  

Depuis sa création, on ne compte plus les moments mémorables: Qualité de luxe (projet de  musique d’inspiration africaine -soca, dancehall, reggae, afrobeat- exporté par Malick à  Ausgang, anciennement au défunt bar, Les Bobards, avec Ghislan Poirier et Kyou); Gaybash et  les soirées P.L.U.R. / PEACE • LOVE • UNITY • RUNWAY; les Marchés de novembre ou le  rassemblement des créateurs.trices en art visuel, culinaire et artisanat divers. À cela s’ajoutent  les festivals tels que les Filministes (œuvres cinématographiques liées aux enjeux des genres  et des féminismes) ou Laylit (célébration artistique des pays du Moyen-Orient et d’Afrique du  Nord) ou encore des débats sur la justice climatique et autres questions de société. 

La dernière perle arrivée dans le bâtiment est la librairie Racines. Une librairie? Oui, une  librairie où l’on peut consulter et acheter des ouvrages de tous horizons dont l’un des objectifs  est d’offrir une place privilégiée et de redonner une juste assise aux auteur.e.s racisé.e.s.  

La « Robin Hood Theory », au sens figuratif mais aux actions bien réelles  

« Je suis venu ici par hasard et j’ai fait un party incroyable! » s’exclame joyeusement Malick  lorsque je lui demande ce qui amène les gens vers Ausgang. Puis, il ajoute, fermement, qu’il y  a aussi un énorme travail de démarchage et de concertation pour offrir les espaces aux artistes  et aux organismes dont les valeurs rejoignent les leurs. « Nous faisons le nécessaire pour rendre  le lieu accessible », précise-t-il. 

Effectivement, les missions d’Ausgang sont de promouvoir, de dynamiser et d’offrir  l’accessibilité aux acteurs.trices culturels dans toute leur diversité pour faire vibrer la  communauté hétéroclite montréalaise.  

Malick a été sollicité par l’organisme pour programmer des partys, étant donné son parcours  d’artiste musical sous le pseudonyme de Mr. Touré! «Mon travail de DJ m’aide à comprendre  ce qui fait rester le public sur le plancher », m’affirme-t-il avec force et confiance. Après avoir  fait des études en stratégie de production à l’UQAM, pour satisfaire la soif de diplôme de ses  parents, il sait avec conviction que sa vie ne peut pas se résumer à un emploi de bureau. 

Mr. Touré!  

Crédit photo : Justine Boucher @jsteju  

« J’aime monter des projets, que ça marche, prouver quelque chose et travailler en équipe  pour la communauté », insiste-t-il lorsque j’aborde avec lui la manière dont sa personne et son  charisme bienveillant teintent l’image d’Ausgang. En tant qu’enfant d’immigré et noir, son  parcours fut semé d’embûches mais aussi de belles occasions. Bien que reconnaissant les  effets pervers du racisme systémique ancré dans toutes les interstices de la société –  consciemment ou inconsciemment -, Malick veut briser le plafond de verre et distiller son  énergie titanesque aux autres, d’où la « Robin Hood Theory »: donner à ceux et à celles qui en  ont besoin pour vivre l’ascension artistique ou sociale.  

Malick incarne, avec Jessye -une force incontournable d’Ausgang- une équipe de sept  personnes à temps plein pour faire vivre Ausgang. Les défis sont énormes pour développer les  échanges entre personnes expérimentées et novices afin de monter des projets solides. Les  enjeux financiers sont de taille, certes. Cependant, il faut aussi concilier la mission d’offrir des  tarifs doux à des artistes aux talents de grande envergure ayant des moyens financiers limités  et joindre un vaste public. « La priorité est avant tout de donner une certaine satisfaction à la  communauté », précise-t-il pour définir son rôle de directeur. 

Être moins organique et développer une vision sur le long terme  

L’avenir s’annonce radieux pour Ausgang. Récemment nominé dans la catégorie « Overcoming  Adversity Award – Medium Venue/Festival » par le Canadian Live Music Association, Malick ne  cache pas sa joie d’avoir « la reconnaissance des autres » et de constater à quel point la  résilience les a aidé à surmonter un certain nombre de défis.  

Avec son équipe, il souhaite accentuer le potentiel du lieu pour être reconnu comme diffuseur,  augmenter le nombre d’événements mais aussi leur fréquence ainsi que faire rayonner  Ausgang hors l’île de Montréal. Offrir une voix à l’extérieur aux talents divers et variés de « ma  ville ». 

Étant bien curieuse de connaître sa position sur ce que la ville de Montréal pourrait leur offrir  pour faciliter leur activité, nous engageons la conversation sur ce terrain mouvant. Il est connu  que le système de gestion administrative et territoriale de Montréal doit se moderniser pour  donner plus de liberté et de souplesse à ce type de lieu. Le concept de bar culturel à  l’européenne serait une chance. Ausgang souhaiterait avoir accès à un permis d’occupation de  salle de spectacle et non plus de simple bar car son champ d’action est bien plus large  comme nous pouvons le constater. Cependant, au vu de sa localisation, dans un zonage  mixte, commercial et résidentiel, la problématique du bruit n’y est pas anodine, mais un simple  permis bar ne permet pas d’élargir le public aux moins de 18 ans et de pouvoir bénéficier de  plus d’opportunités.  

Ausgang Plaza est sans conteste  un lieu de vie rassembleur et inclusif dans un espace public  réconcilié grâce à l’énergie débordante et chaleureuse de Malick Touré et son équipe de choc. 

Prochains événements:  

• 11 juin: Laylit (2ième édition d’une soirée qui célèbre la diversité musicale et artistique des  pays du Moyent Orient et d’Afrique du Nord) 

12 juin: DJ set de Mr. Touré aux Francos de Montréal, au MTELUS 

• 24 juin: Lady Wray, chanteuse africaine américaine, née en Virginie, basée à Atlanta (Géorgie) 

Mr. Touré!  

Tout le contenu 360

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

À la table d’Annie-Claude Deschênes : entre ustensiles et expérimentation sonore

Université de Montréal | L’au revoir grandiose de Jean-François Rivest

Université de Montréal | L’au revoir grandiose de Jean-François Rivest

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

OSL | Naomi Woo | Musique du Nouveau Monde

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Anderson & Roe, grands innovateurs du duo pianistique

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Jeannot Bournival – Confiture Printemps Comète Moustache Molle

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

Nadia Labrie – Flûte passion – Claude Bolling : Suite for Flute and Jazz Piano Trio

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

David Jalbert – Prokofiev : Piano Sonatas vol. II

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Hawa B or not Hawa B ? L’EP « sadder but better » y répond !

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Willows et Soleil Launière : Une soirée post-éclipse lumineuse

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Kevin Johansen – Quiero Mejor

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

Shades of Bowie, pièce composée pour l’homme derrière Blackstar

L’Iran féministe de Bahar Harandi

L’Iran féministe de Bahar Harandi

Sunglaciers – Regular Nature

Sunglaciers – Regular Nature

Canicule – BOYZ

Canicule – BOYZ

David Jacques – 16 histoires de guitares III

David Jacques – 16 histoires de guitares III

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Abel Selaocoe : le vent qui emporte

Tolemn – Jango

Tolemn – Jango

Beyoncé – Cowboy Carter

Beyoncé – Cowboy Carter

Orkestar Kriminal – Originali

Orkestar Kriminal – Originali

Simon Denizart – Piece of Mind

Simon Denizart – Piece of Mind

Jean Jean Roosevelt – Libres ensemble

Jean Jean Roosevelt – Libres ensemble

ARC – ARC

ARC – ARC

Isabella D’Éloize Perron – à la conquête de l’Amérique avec Vivaldi et Piazzolla

Isabella D’Éloize Perron – à la conquête de l’Amérique avec Vivaldi et Piazzolla

Anti Jazz Police Festival – Jour 4

Anti Jazz Police Festival – Jour 4

Inscrivez-vous à l'infolettre