×
Pays : Canada (Québec) Label : Brain gum / Drink & drive Genres et styles : post-punk / punk Année : 2020
Priors

My Punishment On Earth

· par Patrick Baillargeon

C’est avec My Punishment On Earth que Priors a terminé 2020, la trame sonore parfaite pour conclure cette annus horribilis et entamer la suivante, qui ne s’annonce guère mieux. Troisième album du combo punk/post-punk montréalais, My Punishment On Earth est paru sur le label belge Drink & Drive, piloté entre autres par le réputé graphiste punk Elzo Durt, et réalisé par Adrian Popovich (Tricky Woo). En dix courts titres incendiaires, les Priors reviennent à la charge de façon peut-être un peu plus nuancée que sur leurs précédents efforts, un peu moins hargneux mais toujours aussi nerveux. Avec quelques ajouts de synthés un peu partout sur le disque, la mixture abrasive du quintet, bien servie par les guitares aiguisées de Maxime Desharnais et Sébastien Godin, prend quelques fois des airs de new-wave psychotique à la Pow!, Uranium Club ou Spits, ce qui n’est pas pour déplaire. Composées l’année dernière par le chanteur et parolier Chance Hutchison alors qu’il était au chômage et pas au top de sa forme, les dix chansons qu’on retrouve sur My Punishment On Earth lui ont en quelque sorte servi d’exutoire et permis de garder la tête hors de l’eau. Aujourd’hui c’est nous qu’elles requinquent !

Inscrivez-vous à l'infolettre