Pays : Canada Label : Dead Oceans / Merge Genres et styles : indie rock / rock / rock alternatif / synth-pop Année : 2020

Have We Met

· par Jean-François Cyr

Destroyer offre son treizième album intitulé Have We Met. L’imprévisible et captivant Dan Bejar, leader de la formation, surprend encore. De très belle manière, d’ailleurs. Les dix chansons de cet opus réalisées par John Collins (il a aussi assumé la basse, les synthétiseurs, la programmation) sont d’une savoureuse désinvolture contrôlée. Tel que l’a exprimé le collègue Patrick Baillargeon, Bejar n’a pas délaissé le ton théâtral qui l’a toujours caractérisé ni son côté bowiesque. On peut d’ailleurs apprécier ces univers sur la jolie pièce qui ouvre le disque, Crimson Tide, ou encore sur le morceau Cue Synthesizer. Moins sinistre ou gothique que sur ses trois précédents disques (Kaputt, Poison Season et Ken) Have We Met est un beau mélange de musique cérébrale et sensible : les riches atmosphères de synthé côtoient de savants arrangements de guitare (exécutés par l’autre complice Nicolas Bragg) et de basse bien domptée, sans oublier la voix sensuelle et affirmée du quadragénaire de Vancouver. L’album présente même quelques pièces au ton enjoué, comme la superbe It Just Doesn’t Happen. Relativement accessible, le récent travail de Destroyer (lire de Bejar) aurait été inspiré des derniers disques de Leonard Cohen, de bandes sonores comme celles de Pretty In Pink et White Nights ainsi que… du hip-hop des années 1980. Allez comprendre! Qu’à cela ne tienne, ce monde de légère grisaille et de pieds-de-vent créé par le groupe est fort réussi et inspirant. Cette fois, pas de monde étouffant ou cynique. Les textes de l’auteur-compositeur-interprète sont parfois sibyllins, mais l’offrande est beaucoup plus invitante que les précédentes. Enfin, de nombreux récalcitrants à la musique de Destroyer pourront y adhérer sans trop d’appréhension. La déroute de Bejar est ici très enthousiasmante, voire ordonnée et séduisante. Collins cherchait un son cool pour Destroyer… c’est réussi.

Tout le contenu 360

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

The First Eloi – Low Glow

The First Eloi – Low Glow

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Joel Ross – nublues

Joel Ross – nublues

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Apolline Jesupret – Lueurs

Apolline Jesupret – Lueurs

Influences d’Obiora

Influences d’Obiora

Très élégant mariage de cordes et de jazz

Très élégant mariage de cordes et de jazz

Nathalie Joachim – Ki Moun Ou Ye

Nathalie Joachim – Ki Moun Ou Ye

Marc-André Hamelin – New Piano Works

Marc-André Hamelin – New Piano Works

L’Ensemble à cordes de l’ONJ au service de Marianne Trudel et Yannick Rieu

L’Ensemble à cordes de l’ONJ au service de Marianne Trudel et Yannick Rieu

Daniel Bartholomew-Poyser dirige l’Ensemble Obiora

Daniel Bartholomew-Poyser dirige l’Ensemble Obiora

OSM | Thèmes et variations avec Louis Lortie et Eun Sun Kim

OSM | Thèmes et variations avec Louis Lortie et Eun Sun Kim

Alex Southey – God’s Green Earth

Alex Southey – God’s Green Earth

Pendant que meurt Alexeï Navalny, renaît Mireille Mathieu… toujours pro-Poutine ?

Pendant que meurt Alexeï Navalny, renaît Mireille Mathieu… toujours pro-Poutine ?

Galan Trio – Kinesis vol. 2

Galan Trio – Kinesis vol. 2

Vanessa Marcoux – Cendres

Vanessa Marcoux – Cendres

Waxamillion – Steezy

Waxamillion – Steezy

Single du jour – ChabiFönK Experience – Pandora Project

Single du jour – ChabiFönK Experience – Pandora Project

CRAWL – Damned

CRAWL – Damned

Inscrivez-vous à l'infolettre