Pays : Canada (Québec) Label : Bonsound Genres et styles : indie folk / indie pop Année : 2020

Encounter

· par Alain Brunet

Amélie Beyries a lancé Encounter en ce mois des scorpions. Ce deuxième album complet a été réalisé par Alex McMahon, omniprésent dans l’industrie de la musique au Québec. Ces artistes sont talentueux, sincères, matures… relativement conformistes dans un courant indie de moins en moins tumultueux, de plus en plus prévisible. Les arrangements, l’environnement sonore, l’exécution, tout ça est très pro, tout ça est très correct, finement ciselé. Les textes de Beyries sont généralement écrits sans détour et révèlent pour la plupart des émotions vraies, choses de la vie privée que nous traversons toutes et tous – cassures, ruptures, regrets, fuites, secrets enfouis, difficiles introspections, « bêtes naïves au cœur du paysage »… bas et hauts. Exprimées en anglais, sauf exception, les interprétations de Beyries sont poignantes, senties, le timbre de sa voix est identifiable dès les premières mesures. C’est d’ailleurs dans les nuances de l’interprétation que cette artiste puise ses plus grandes forces. Assurément, ces chansons neuves auront une résonance auprès des fans immédiats de l’autrice, compositrice et chanteuse et pourraient même atteindre la nébuleuse des hipsters si la propagation exponentielle sur les plateformes fait son œuvre. 

Tout le contenu 360

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

The First Eloi – Low Glow

The First Eloi – Low Glow

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Notre hip-hop afro-descendant: rap, conscience… sous-représentation

Joel Ross – nublues

Joel Ross – nublues

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Quelle époque pour être en vie ! Conversation avec Sarah Rossy

Apolline Jesupret – Lueurs

Apolline Jesupret – Lueurs

Influences d’Obiora

Influences d’Obiora

Inscrivez-vous à l'infolettre