×

Stars Align… pour Queen Omega

Interview réalisé par Maude Bélair
Genres et styles : dancehall / reggae

renseignements supplémentaires

Ne craignez rien! La reine de Trinidad-et-Tobago se porte très bien : Queen Omega, artiste reggae émérite et respectée, est de retour cette saison avec un quatrième projet intitulé Stars Align, sous étiquette Productions Nuits d’Afrique.

Après quelques années de silence (son dernier projet, Together, We Aspire, Together, We Achieve a été enregistré en 2012), les étoiles se sont enfin alignées : grâce à la pandémie, elle eut enfin le temps et l’inspiration de se concentrer sur un tout nouveau projet. Respectée de ses pairs pour sa vision inspirante du reggae, Queen Omega désirait raviver la popularité de ce genre bien intéressant en le mettant au goût du jour.

« Bien sûr que tout le monde connaît le reggae, mais quand tu pousses l’affaire, tu réalises qu’on ne connaît que Bob Marley », se moque gentiment Queen Omega. Évidemment, Bob Marley a effectivement eu un impact phénoménal sur ce genre ainsi que sur le mouvement rasta, intrinsèquement lié au reggae. Mais pour l’artiste, changer et évoluer est primordial pour la survie du style : avec seulement huit chansons, Stars Align est un EP innovant et intéressant. La mixture du dancehall, de l’afrobeat et du reggae nous emporte, impossible de s’empêcher de taper du pied.

LMK et Stonebwoy font leur apparition sur le projet, respectivement sur les chansons Free et Number One. Pour Queen Omega, la présence de cette jeune relève démontre la volonté de cette dernière de remettre le reggae sur la carte, un reggae 2.0, à la saveur du jour. « Je veux aider d’autres artistes de Trinidad, les aider à se faire connaître et les aider à produire leurs projets. Je dois redonner à ma communauté », souligne-t-elle en entrevue. 

Si vous vous demandez : « Que sais-je du reggae? Je ne connais que Bob Marley… », Stars Align est une occasion de vous reconnecter avec ce genre passionnant et rempli d’histoire. Ou si vous souhaitez tout simplement écouter un projet fait par une personne noire de talent, voici une occasion d’autant plus alléchante! 

PAN M 360 : Queen Omega, bienvenue à PAN M 360! Vous êtes née à Trinidad, une petite île localisée dans le sud-ouest des Caraïbes, qu’on appelle aussi « Île aux colibris »! Quels sont vos meilleurs souvenirs de votre enfance passée là-bas? 

QUEEN OMEGA : Mes meilleurs souvenirs sont certainement ceux avec ma famille, vous savez? Je suis la plus jeune de ma famille; je ne suis que la seule fille parmi tous mes frères. On m’a donc toujours traitée comme une princesse, comme une reine, avec tous les traitements spéciaux que cela requiert. Donc, oui : mes meilleurs souvenirs sont où je chante avec ma famille, où je profite de la nature foisonnante de mon pays, les moments où ma famille se réunissait.  

PAN M 360 : À quel moment avez-vous réalisé votre talent et surtout, votre désir de faire de la musique votre carrière? 

QUEEN OMEGA : Aussi loin que je me souvienne, je savais que j’étais destinée à être une artiste, car ma mère m’avait confié qu’elle en avait eu la vision. Je suis née avec ce cadeau, car ma mère en a fait le souhait. À mon arrivée à l’école, j’ai effectivement commencé à réaliser l’ampleur de mon talent, car j’étais énormément en demande : on me demandait de chanter dans les concours de talent, dans des spectacles… 

PAN M 360 : Stars Align est votre tout dernier projet! Seriez-vous prête à dire que les astres se sont alignés pour vous afin de vous allouer le temps et l’inspiration de créer cet EP? 

QUEEN OMEGA : Oui, tout est arrivé à point nommé. C’est en grande partie grâce à la pandémie si j’ai pu travailler sur ce projet. Pour une fois que le temps ne continuait pas d’avancer, vous savez? Avec la mise en arrêt des activités et du couvre-feu dans mon pays – enfin, partout dans le monde –, j’en ai profité pour passer mon temps au studio et avant que je ne m’en rende compte, le EP était achevé! Comme je le disais, tout est arrivé à point nommé : mes fans désiraient du nouveau contenu, mon gérant me pressait de sortir quelque chose… Voilà!

PAN M 360 : Il y a-t-il une histoire au sein de Stars Align

QUEEN OMEGA : Il s’agit effectivement d’une histoire. Tout ce dont le EP raconte touche à des expériences – pas toutes personnelles, certaines sont des événements dont j’ai moi-même été témoin – dont j’en ai tiré une leçon. Nous n’apprenons pas seulement de nos erreurs, mais également de celles des autres. Mais l’histoire que je raconte est authentique et vraie, et toutes les chansons racontent quelque chose en particulier. Et je crois que cela est la force de Stars Align!

PAN M 360 : Quels sont les thèmes centraux?

QUEEN OMEGA : Je voulais parler de l’avenir et surtout, des générations futures. Je crois que nous avons perdu de vue ce qui est véritablement important, ce qui compte véritablement pour nos enfants. Les aîné.e.s et les adultes de cette génération ont comme responsabilité d’agir et de changer les choses afin de s’assurer que nos enfants soient prêt.e.s à affronter l’avenir. Ce thème est donc assez central. Et l’autre serait… l’importance de l’amour. Vous le savez sûrement très bien, mais l’amour n’est pas toujours chose facile. Parfois, les choses ne fonctionnent pas comme nous l’aurions voulu. Dans Stars Align, je raconte l’histoire de deux personnes en amour, mais dont la relation ne fonctionnera jamais. Il est alors temps de dire adieu mais cela est difficile. 

PAN M 360 : Stars Align est loin d’être votre premier projet : Destiny et Away from Babylon ont paru la même année, soit en 2004. En 2008, ce fut au tour de Servant of Jah Army, et Together, We Aspire, Together, We Achieve en 2012. Qu’avez-vous appris de vous-même, personnellement et musicalement, depuis tous ces projets? 

QUEEN OMEGA : Je crois que mon évolution au cours des dernières années rend Stars Align spécial : j’ai appris à ne pas m’arrêter au reggae. Je désire maintenant mélanger certains styles, car je suis une artiste polyvalente, je suis apte à faire beaucoup de choses. Stars Align s’inscrit donc dans le dancehall comme entendu à Trinidad, l’afrobeat et évidemment, le reggae. La chanson avec Stonebwoy a d’ailleurs une sonorité particulièrement africaine – il est le roi du dancehall chez nous, vous savez? –, j’en suis donc très fière. 

PAN M 360 : Pourquoi Stonebwoy a-t-il été considéré comme une bonne collaboration pour Stars Align

QUEEN OMEGA : Il sait ce qu’il fait. Il est conscient de la culture et de l’énergie entourant ce genre de musique, vous savez? Mon ancien impresario me répétait sans cesse l’importance de collaborer avec d’autres artistes issus de ma communauté, et j’ai choisi de garder ce conseil. Il m’a également dit qu’il désirait collaborer avec moi depuis quelque temps, je crois donc que c’est l’univers qu’il faut remercier!

PAN M 360 : Cette année marque la 35e édition du Festival international des Nuits d’Afrique! Pourquoi est-il important pour vous de participer à ce genre d’événements?

QUEEN OMEGA : Car je crois que cela est mon destin, ma responsabilité, vous savez? Je suis une artiste respectée et on s’attend à beaucoup de ma part. Plus les gens prendront le temps de découvrir le reggae, plus les gens seront curieux, plus ce style connaîtra la popularité qu’il a autrefois connue. J’adore prendre part à des festivals, car ils sont tellement diversifiés. Nous pouvons y voir tellement de cultures, tellement d’histoires différentes… J’adore me connecter avec la foule et leur faire voir notre univers.

PAN M 360 : Que pensez-vous de la popularité du reggae ces dernières années? Est-elle en déclin? 

QUEEN OMEGA : Oui, mais je crois que cela fait partie de son histoire. Mais je crois également à l’évolution : le reggae est en train de changer, car la musique se doit de changer, vous savez? En tant qu’artistes reggae, je dois laisser le reggae grandir, mais aussi le fusionner, l’amalgamer à autre chose. Il est également important d’apprendre des autres et de continuer à explorer. Mais je ne suis pas inquiète, grâce à Bob Marley, je doute que le reggae sombre de sitôt l’oubli!

PAN M 360 : L’année tire justement à sa fin : quels sont vos souhaits pour la suivante?

QUEEN OMEGA : Je désire simplement faire de la musique ; je travaille actuellement sur un tout nouveau projet et je souhaite le finaliser au plus vite! Je souhaite également faire des spectacles et des tournées, construire mon label afin d’aider d’autres artistes, tout spécialement ceux.celles de Trinidad. Il y a tellement de talent ici, j’ai très hâte que le monde entier puisse enfin les entendre!

Inscrivez-vous à l'infolettre