We’re New Again: A Reimagining by Makaya McCraven

· par Alain Brunet

En 2010, le poète, chanteur et militant afro-américain refaisait surface au terme d’une pénible
traversée de déserts narcotiques et carcéraux. Spectaculaire mais très courte renaissance, il
faut le rappeler : d’usure prématurée, Gil Scott-Heron passait à une autre dimension le 27 mai
2011.


Diffraction d’une existence marbrée de lumière et de noirceur, I’m New Here fut l’un des
grands opus recensés pendant l’année de sa sortie, bilan aigre-doux d’une existence gonflée
de dysfonctions familiales, espoirs révolutionnaires, euphories, déviances personnelles,
déceptions existentielles, bilan annonciateur d’une mort prématurée.

Qu’y avait-il donc à rajouter à cette ultime offrande? Comme l’a déjà fait Jamie XX, Makaya McCraven tente ici de répondre
à cette question.


Icône de la culture contemporaine, modèle néanmoins paradoxal, GSH demeure une source
d’inspiration pour le percussionniste, compositeur, improvisateur, sans conteste parmi les
nouveaux leaders conceptuels d’une musique que l’on peut encore nommer jazz, le musicien
a échantillonné l’œuvre de son aîné afin d’y greffer de nouvelles composantes.


Chansons, poèmes et extraits de conversations de I’m New Here sont ici préservées, souvent
dans leurs structures originelles. Apparaissent autour ces nouveaux grooves, prolongements
harmoniques, arrangements, improvisations, textures électroniques, et voilà un remix jazzo
électro nuevo conçu dans un espace hybride de musique instrumentale et de création
numérique. S’il avait eu la charge de la réalisation de l’opus paru il y a dix ans, Makaya
McCraven aurait probablement fait les choses ainsi.


Au service de feu Gil Scott-Heron, qui fut jadis un artiste d’allégeance jazzy-soul, son
relecteur lui a redonné des caractéristiques de même cousinage, et ce dans un contexte
actuel. Les ornements ici proposés s’avèrent créatifs, bien en phase avec les nouvelles
méthodes de composition impliquant la défragmentation, le filtrage, le traitement et la
reconstitution, mais ne modifient pas les fondements de la donne originelle.


Pour qu’il en fût autrement, McCraven aurait dû déconstruire entièrement le corpus
chansonnier pour ensuite en intégrer les matériaux dans une œuvre plus proche de la sienne.
Il nous aurait ainsi mené dans des zones inédites, ce qu’il a sciemment évité. Admettons néanmoins qu’il a adapté ce classique de GSH aux formes qu’il façonne lui-même: suite de cellules compositionnelles compactes, succinctes, visionnaires. We’re new again? Quand même.

Tout le contenu 360

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Def Mama Def : Deux sœurs en art !

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Def Mama Def : Deux sœurs en art !

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Queen Omega étend son royaume à MTL

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Queen Omega étend son royaume à MTL

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Alberto Salgado transforme le Balattou en laboratoire percussif

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Alberto Salgado transforme le Balattou en laboratoire percussif

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Guinée en cirque !

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Guinée en cirque !

Domaine Forget 2024 | Brises capverdiennes dans Charlevoix avec Lucibela

Domaine Forget 2024 | Brises capverdiennes dans Charlevoix avec Lucibela

SAT X EAF : Heith, Orchestroll, Audréanne Filion

SAT X EAF : Heith, Orchestroll, Audréanne Filion

Présente ta chanson ! Queenie nous parle de Feels Good

Présente ta chanson ! Queenie nous parle de Feels Good

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Def Mama Def, le karma des femmes

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Def Mama Def, le karma des femmes

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Kirá a mis le feu au Balattou

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Kirá a mis le feu au Balattou

Lyric Opera of Kansas City/Gerard Schwarz – Paul Moravec : The Shining

Lyric Opera of Kansas City/Gerard Schwarz – Paul Moravec : The Shining

James Ehnes/St.Louis Symphony Orchestra/Stéphane Denève – Bernstein : Serenade / Williams : Violin Concerto no 1

James Ehnes/St.Louis Symphony Orchestra/Stéphane Denève – Bernstein : Serenade / Williams : Violin Concerto no 1

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | ALBERTO SALGADO : Embrasser les traditions et la modernité brésilienne

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | ALBERTO SALGADO : Embrasser les traditions et la modernité brésilienne

La valeur marchande du jazz « sérieux »

La valeur marchande du jazz « sérieux »

PAN M 360 au FIJM 2024 | Shabaka… flûtes alors !

PAN M 360 au FIJM 2024 | Shabaka… flûtes alors !

La violence des camions brûle et recommence

La violence des camions brûle et recommence

Karma Glider, The Wesleys et Sun Entire apportent le soleil au Quai Des Brumes

Karma Glider, The Wesleys et Sun Entire apportent le soleil au Quai Des Brumes

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Plus qu’un « fils de »… voici Kirá!

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Plus qu’un « fils de »… voici Kirá!

PAN M 360 au FIJM 2024 | L’assomption de Milena Casado

PAN M 360 au FIJM 2024 | L’assomption de Milena Casado

PAN M 360 au FIJM 2024 I L’univers mystifiant du Cinematic Orchestra, un film en direct

PAN M 360 au FIJM 2024 I L’univers mystifiant du Cinematic Orchestra, un film en direct

Les Gilsons ont conquis les cœurs des Montréalais

Les Gilsons ont conquis les cœurs des Montréalais

PAN M 360 au FIJM 2024 | George Coleman à l’Upstairs, le pari d’un quasi nonagénaire

PAN M 360 au FIJM 2024 | George Coleman à l’Upstairs, le pari d’un quasi nonagénaire

PAN M 360 au FIJM 2024 | Makaya McCraven devenu tête d’affiche

PAN M 360 au FIJM 2024 | Makaya McCraven devenu tête d’affiche

PAN M 360 AT FIJM 2024 | Fred Hersch, l’un des pianistes de jazz les plus appréciés de notre époque

PAN M 360 AT FIJM 2024 | Fred Hersch, l’un des pianistes de jazz les plus appréciés de notre époque

PAN M 360 au FIJM 2024 | Erick the Architect, visite guidée à Brooklyn

PAN M 360 au FIJM 2024 | Erick the Architect, visite guidée à Brooklyn

Inscrivez-vous à l'infolettre