×
Pays : Russie Label : Genres et styles : classique / musique contemporaine Année : 2022

Sofia Goubaidoulina

· par Louis Caron

Un album magnifique. Des œuvres de Sofia Gubaidoulina, l’une des plus éminentes compositrices russes, tous genres confondus. Des musiques de notre temps, exécutées par l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig sous la direction d’Andris Nelsons avec la participation du grand violoniste Vadim Repin. Trois compositions orchestrales : Dialog : Ich und Du (Moi et toi), Der Zorn Gottes (La Colère de Dieu) et Das Licht des Endes (La Lumière de la fin).

Ces œuvres sont très contrastées mais traduisent toutes trois la spiritualité caractéristique de l’imaginaire de Goubaidoulina. À la suite d’écoutes répétées, je suis devenu convaincu qu’il était préférable d’aborder ces musiques dans l’ordre inverse où elles apparaissent sur le disque. *

Dans La lumière de la fin, la musique se balade comme un funambule sur son fil, au-dessus du chaos, où alternent torrent sonore et plongée dans le silence. La Colère de Dieu, est la plus expressionniste des trois œuvres, un flux musical sans fond et sans fin qui vient s’écraser avec fracas contre l’auditeur. 

Enfin, dans Dialog, le violon émerge d’une sorte de vibration originelle et entame la conversation avec beaucoup de retenue ppp. La grosse caisse lui fait savoir d’entrée de jeu que cela ne se déroulera pas sans heurts. Mais au bout du compte, la finesse avec laquelle le violon réussira à tisser la relation mènera à une fin apaisée, un peu à la manière du Concerto à la mémoire d’un ange d’Alban Berg.

*Vous retrouvant dans autre état d’âme, il se pourrait fort que vous choisissiez une séquence différente.

Inscrivez-vous à l'infolettre