Pays : États-Unis Label : Concord Genres et styles : americana / folk de chambre Année : 2020

Serpentine Prison

· par Alain Brunet

À l’instar de Sufjan Stevens, Grizzly Bear ou Arcade Fire, The National est une valeur sûre de l’indie pop ou rock des années 2000. Est venu le temps de se poser la question : ces artistes si pertinents ont-ils tout révélé ce qu’ils avaient de substantiel ? Nul ne peut l’affirmer ou le prédire, mais les chansons issues de chaque génération suivent inexorablement cette tendance, sauf exception : au bout de quelques albums vachement inspirés, le texte et l’interprétation doivent être exceptionnels pour faire échec à la désuétude de la forme… à moins que le songwriter puisse en changer l’enveloppe. C’est justement ce que Matt Berninger a tenté ici. Pour varier sa proposition et se distinguer de The National dont il est le frontman, il a fait appel au légendaire Booker T. Jones pour la réalisation de cet album solo. Ainsi, le septuagénaire de Memphis s’est mis au service du quadragénaire de Cincinnati, sans compter Matt Berrick (The Walkmen), Andrew Bird et Scott Devendorf qui ont aussi mis la main à la pâte. Le chanteur creuse un grand sillon americana, avec un accent fort en country-folk, en folk de chambre ou en southern soul. Les chansons de Matt Berninger portent donc de nouveaux habits : piano country, Hammond B3, guitares acoustiques, pedal steel guitar, rythme clopin-clopant du début à la fin… Seuls les arrangements de cuivres et une participation de la chanteuse et bassiste Gail Ann Dorsey nous rappellent la facture indie à laquelle le chanteur nous a habitués. Qu’on aime ou qu’on n’aime pas cette nouvelle enveloppe, on ne pourra dire que le chanteur, auteur et compositeur n’a pas tenté quelque chose de différent. Sombres, grises, pluvieuses, anxiogènes, parfois autodérisoires ou même lumineuses, toujours honnêtes par rapport à leur auteur, ces nouvelles chansons de Matt Berninger nous apprennent peu de choses que l’on ne lui connaissait pas, ces récits mis en rime maintiennent néanmoins notre respect à son endroit.

Tout le contenu 360

Dômesicle SAT | Kizi Garden + Isotone, 10 ans fêtés le 19 juillet

Dômesicle SAT | Kizi Garden + Isotone, 10 ans fêtés le 19 juillet

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Fredy Massamba, un Congolais (de Montréal) sur 3 continents

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Fredy Massamba, un Congolais (de Montréal) sur 3 continents

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | La salsa de feu d’Andy Rubal

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | La salsa de feu d’Andy Rubal

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Jimmy Belah : bel afro-folk qui manque parfois de panache

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Jimmy Belah : bel afro-folk qui manque parfois de panache

Étienne Dupuis et l’ICAV : montrer aux jeunes comment continuer à apprendre

Étienne Dupuis et l’ICAV : montrer aux jeunes comment continuer à apprendre

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 – Athenea, la femme aux multiples racines

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 – Athenea, la femme aux multiples racines

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 – Décollage vers Dakar avec Omar Mbaye

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 – Décollage vers Dakar avec Omar Mbaye

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique  2024 |Jean Jean Roosevelt

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 |Jean Jean Roosevelt

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | La kizavibe du mardi soir !

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | La kizavibe du mardi soir !

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Bantü Salsa sous des cordes de pluie

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique | Bantü Salsa sous des cordes de pluie

Festival de Lanaudière 2024 | Yoav Levanon, prodige en récital ou avec orchestre, ses débuts au Canada !

Festival de Lanaudière 2024 | Yoav Levanon, prodige en récital ou avec orchestre, ses débuts au Canada !

Nuits d’Afrique 2024 – Une discussion avec Eno Williams, la chanteuse d’Ibibio Sound Machine

Nuits d’Afrique 2024 – Une discussion avec Eno Williams, la chanteuse d’Ibibio Sound Machine

Colin Fisher – Suns of the Heart

Colin Fisher – Suns of the Heart

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique – Afrovibes ouvre le bal

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique – Afrovibes ouvre le bal

EP Quintet – Le convoi des oies

EP Quintet – Le convoi des oies

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique – Pahua : Une véritable tornade latine

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique – Pahua : Une véritable tornade latine

Valérie Ekoumè et le Québec : amour réciproque sur rythmes jubilatoires

Valérie Ekoumè et le Québec : amour réciproque sur rythmes jubilatoires

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024: Rumba de Bodas, torréfaction italienne

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024: Rumba de Bodas, torréfaction italienne

Festival d’art vocal de Montréal 2024 | Apprendre à chanter sans stress avec Claude Webster

Festival d’art vocal de Montréal 2024 | Apprendre à chanter sans stress avec Claude Webster

Christine Jensen Jazz Orchestra – Harbour

Christine Jensen Jazz Orchestra – Harbour

PAN M 360 aux Nuits D’Afrique 2024 | Tous unis par la kora

PAN M 360 aux Nuits D’Afrique 2024 | Tous unis par la kora

Festival de Lanaudière 2024 | Quatuor Diotima au Québec : dialogues musicaux d’hier et d’aujourd’hui

Festival de Lanaudière 2024 | Quatuor Diotima au Québec : dialogues musicaux d’hier et d’aujourd’hui

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Queen Omega, du haut de son trône

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Queen Omega, du haut de son trône

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Pahua, neuve sous le soleil mexicain

PAN M 360 aux Nuits d’Afrique 2024 | Pahua, neuve sous le soleil mexicain

Inscrivez-vous à l'infolettre