Pays : États-Unis Label : Warp Records Genres et styles : Électro / indie rock / post-punk / shoegaze Année : 2023

PAN M 360 / TOP 100 : Yves Tumor – Praise a Lord Who Chews But Which Does Not Consume; (Or Simply, Hot Between Worlds)

· par Stephan Boissonneault

Vingt de nos contributeurs et contributrices ont eu la tâche de choisir et de présenter succinctement 5 enregistrements, parmi leurs préférés de 2023. Les voici. Cette sélection de 100 albums est unique, voire très différente de tout ce que vous pouvez trouver sur le web ou dans les médias traditionnels. Durant tout le temps des Fêtes, découvrez notre sélection!

La cadence brumeuse du chanteur Sean Bowie (Yves Tumor) est parfois un peu Bloc Party ou Gorillaz, mais c’est l’instrumentation changeante de Praise a Lord qui retient l’attention. Le son d’Yves Tumor est une masse mouvante, une étoile sombre qui s’effondre et qui saute des sons de lignes de basse proto-punk à l’univers hip hop actuel, en passant par l’univers obscur des guitares shoegaze aux tonalités mineures de My Bloody Valentine. Bien que les morceaux plus lents soient toujours bons et intéressants, ils baissent en intensité, mais peut-être à dessein, car il ne s’agit que de deux morceaux sur les 12. Et puis Ebony Eye éclate avec sa phrase d’orgue/synthé et son refrain disco orchestral sombre – facilement l’une des meilleures clôtures d’album que j’ai entendues de mémoire récente. Cet album sera difficile à suivre, mais je ne doute pas qu’Yves Tumor sera heureux de le faire.  

Pour la liste complète, c’est ici!

Tout le contenu 360

Will Régnier – Traces

Will Régnier – Traces

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Kevin Chen, ou les enjeux d’un virtuose à 18 ans

Monica Freire – Ilhada

Monica Freire – Ilhada

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Laetitia Sadier – Rooting for Love

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

Vendredi soir à l’OM : un violon spectaculaire, une petite sirène et des sables émouvants et enchanteurs

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

8e concert annuel du ViU | Les différentes avenues de la relève

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

Game ON! : le FILMharmonique dirigé par un pionnier

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

OPCM : Wallis Giunta devient Carmen

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Frank Peter Zimmermann/Orchestre symphonique de Bamberg, dir. Jakub Hrůša – Stravinsky – Bartók – Martinů

Susie Arioli – Embraceable

Susie Arioli – Embraceable

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Orchestre classique de Montréal, dir. : Alain Trudel/Suzanne Taffot/Brandon Coleman – David Bontemps : La Flambeau

Chromeo – Adult Contemporary

Chromeo – Adult Contemporary

Little Simz – Drop 7

Little Simz – Drop 7

Surhumaine Barbara Hannigan !

Surhumaine Barbara Hannigan !

Alix Fernz – Muselière

Alix Fernz – Muselière

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

Quatuor Bozzini : micro tonalités, grandes musiques

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

SMCQ: Prana, respiration, « comprovisation »

Leslie Ting – What Brings You In

Leslie Ting – What Brings You In

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Hannah Hurwitz/Colin Stokes/Daniel Pesca – The Night Shall Break

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

Le compositeur d’All Quiet On The Western Front à Montréal en lumière sous le nom de Hauschka

The First Eloi – Low Glow

The First Eloi – Low Glow

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Ruins of Azur – Ruins of Azur

Inscrivez-vous à l'infolettre